Lutte contre le cancer : un hôpital français pourrait ouvrir au Koweït

Lutte contre le cancer : un hôpital français pourrait ouvrir au Koweït

19.02.2014
  • 1392809539499517_IMG_123205_HR.jpg

Ce pourrait être le premier hôpital français hors de France, si le Koweït valide le projet. Un hôpital privé 100 % consacré à la lutte contre le cancer. L’affaire semble en bonne voie. « Cet hôpital français au Koweït aura une portée internationale », s’est avancée la ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq, en recevant une délégation officielle du Koweït mardi à Bercy. Ce projet emblématique a vocation à être reproduit dans d’autres villes, d’autres pays. Pour que rayonne la médecine hexagonale.

Le Koweït (4 millions d’habitants) souffre de pathologies spécifiques, liées à la forte consommation de tabac, aux mariages consanguins et aux mauvaises habitudes alimentaires. L’incidence du cancer y est élevée. La maladie frappe les jeunes femmes dix ans plus tôt qu’ailleurs dans le monde.

Le Koweït veut en finir avec l’envoi de patients à l’étranger

Le ministère de la Santé koweïtien, habitué à financer les hospitalisations lourdes à l’étranger, change de cap et souhaite privilégier le transfert de technologies. Son rêve : l’ouverture à Koweït City d’un grand centre de lutte contre le cancer.

L’institut Gustave-Roussy, à Villejuif, a été sollicité pour son expertise. Des études de marché sont en cours, un tour de table est ouvert pour trouver des investisseurs, ainsi qu’un lieu. Deux hypothèses sont sur la table : la construction d’un hôpital, ou la modernisation d’un établissement existant. La seconde piste, plus légère, plus rapide aussi, est privilégiée. Le feu vert du Koweït est attendu au printemps. Les premiers patients pourraient être pris en charge à l’été 2015.

Une possible vitrine du savoir-faire médical français

Gustave-Roussy, qui a déjà ouvert une unité sur le cancer du sein dans l’émirat de Sharjah, tient là un projet d’une tout autre envergure. Cinq personnes sont mobilisées à temps plein sur le projet. À terme, des professionnels de santé pourraient partir sur place en mission. « L’idée, c’est de monter un hôpital managé par des médecins français, en s’appuyant sur la main-d’œuvre experte du Koweït », expose Charles Guépratte, directeur général adjoint de Gustave-Roussy.

Le ministre koweïtien des Finances, Anas Khaled Al Saleh, a été reçu par Jean-Marc Ayrault ce lundi. La médecine française a manifestement sa préférence. « La France est un partenaire stratégique dans le secteur de la santé, estime-t-il. La recherche y est très avancée, et les technologies sont de pointe. » L’hôpital français au Koweït, s’il est approuvé par les plus hautes instances de l’État pétrolier dans les prochaines semaines, deviendra « une vitrine du savoir-faire médical français », s’enthousiasme Nicole Bricq.

Delphine Chardon
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
23.02.2014 à 09h28

« Erreur stratégique : plutôt que délocaliser, développons en France une médecine commerciale orientée vers les patients étrangers avec un cahier des charges aussi sévère que da s son domaine les Rela Lire la suite

Répondre
 
20.02.2014 à 09h35

« A quand un grand hôpital privé français au Maghreb pour soulager l'Assistance Publique métropolitaine ? »

Répondre
 
19.02.2014 à 21h04

« Je croyais qu'on avait pas assez de médecin en France? »

Répondre
 
19.02.2014 à 11h49

« Je répond à tous ces médecins français qui vont partir.
Vous travaillerez sous contrat sous l'autorité d'un "cheik",vous penserez être libre, vous toucherez beaucoup d'argent sur certains postes, pe Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Épilepsie : l'ANSM alerte sur le risque de décès liés à l'utilisation hors AMM du Prodilantin

ansm

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met en garde les médecins des services d'urgence, de... Commenter

Calomniée mais confortée, l'interne Sabrina Ali Benali s'explique

Sabrina Ali Benali

Sa vidéo postée sur Facebook le 11 janvier a été vue 11 millions de fois. Un record. L’interne Sabrina Ali Benali y interpelle la ministre... 46

Primaire à gauche : pleins feux sur la santé, la protection sociale et les mutuelles !

debat

Jeudi soir, la première demi-heure du troisième débat de la primaire à gauche a montré à quel point la santé et la protection sociale sont... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter