Maltraitance et handicap : l’Académie de médecine réagit à l’émission « Zone Interdite »

Maltraitance et handicap : l’Académie de médecine réagit à l’émission « Zone Interdite »

12.02.2014
  • 1392218068497522_IMG_122670_HR.jpg

Le 19 janvier, l’émission « Zone Interdite » sur M6 révélait au grand public les maltraitances subies par les handicapés mentaux dans certains centres spécialisés. Au lendemain de cette diffusion, le Pr Marie-Odile Réthoré, directrice médicale à l’Institut Jérôme Lejeune, a convaincu l’Académie de médecine de prendre officiellement position dans un communiqué diffusé ce mercredi 12 février.

L’Académie demande notamment en urgence la multiplication des « haltes temporaires » afin de permettre aux familles de disposer de moments de repos, et pas seulement en cas de maladie d’un des deux parents.

Elle réclame aussi que soit mis en avant le diplôme interuniversitaire existant pour former les médecins à des consultations spécialisées dans l’accompagnement des parents et des personnes déficientes mentales. Enfin, l’Académie suggère la mise en place d’une « formation adaptée et conçue dans une perspective pluridisciplinaire de tout le personnel travaillant dans les centres spécialisés ».

La loi n’est pas appliquée

Depuis mars 2007, un plan de lutte oblige en principe les institutions françaises et européennes à mettre en place des mécanismes de prévention de la maltraitance, mais il s’avère « qu’un tiers à peine des établissements se conforment à la loi et fournissent à leur agence régionale de santé une enquête externe par une structure objective, » dénonce Marie-Odile Réthoré.

Selon elle, deux familles auraient « procédé » à un suicide collectif depuis le début de l’année ne pouvant supporter l’idée que l’enfant handicapé soit livré à lui-même et aux institutions après le décès de ses parents. Elle estime qu’une soixantaine de familles auraient fait de même en 2013.

Damien Coulomb
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 6 Commentaires
 
15.02.2014 à 19h49

« IME de Tullins: ce qu'il s'est passé là pose quelques questions: le lundi 3 février, un jeune à peine majeur confie à son éducateur référent avoir été maltraité par 3 jeunes mineurs le Week-end préc Lire la suite

Répondre
 
15.02.2014 à 11h27

« J'ai retiré mon fils d'un institut (Chinon) qui n'embauchait pas d'éducateurs, la directrice n'aimant pas le contre pouvoir. La maltraitance y était fréquente. »
Médecin

Répondre
 
13.02.2014 à 00h58

« J'ai peur pour ma fille de 12 ans en IME, car le personnel est recruté sans aucun discernement ( toxico, schizophréne...)
Mais je n'ai pas d'autre choix et j'espère que la majorité des éducateurs a Lire la suite

Répondre
 
13.02.2014 à 15h12

« Cher confrère, mais de quel IME parlez-vous? J'interviens moi-même dans un établissement de ce type, et le recrutement que vous décrivez me paraît bien particulier. »

Répondre
 
14.02.2014 à 07h58

« C'est sans doute difficile de citer des noms ici, mais de façon indépendante de notre consœur je confirme la très médiocre qualité de certains recrutements d'éducateurs dans l'IME que je connais, so Lire la suite

Répondre
 
12.02.2014 à 16h58

« Un sujet si grave, si peu pris en considération en France : le handicap mental, les polyhandicaps sont des sujets "transparents" : des familles et des professionnels soucieux de bien s' y épuisent d Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
vieux

Grippe : premières leçons d'une épidémie précoce Abonné

L'arrivée précoce de la grippe a surpris les professionnels de santé et les hôpitaux. Le virus A(H3N2) circulant touche en majorité les personnes âgées. D'aucuns évoquent déjà l'épidémie de l'hiver 2014/2015 où une surmortalité record avait été observée avec un excès de 18 300 décès. Le Pr Bruno Lina estime qu'il ne s'agit pas d'une « réplique de 2014 ». De plus, la souche circulante est une... 2

Grippe : l'Ordre réclame la vaccination obligatoire des médecins

bouet voeux

Le Conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM) est favorable à une vaccination obligatoire des praticiens contre la grippe, et plus... 88

Bilan en demi-teinte des expérimentations d'alternatives à la PACES

paces

Les alternatives à la première année commune aux études de santé (PACES) expérimentées depuis deux ans dans dix facultés ont entraîné une... 1

Jean-Luc Bennahmias (UDE) : « Il faut reconnaître des médecines différentes » Abonné

Jean-Luc Bennahmias (UDE) : « Il faut reconnaître des médecines différentes »-1

Candidat à la primaire sous les couleurs de l'Union des démocrates et écologistes (UDE), Jean-Luc Bennahmias veut désengorger les urgences... 3

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter