Le plan anti-déserts ne convainc pas toute la profession

Le plan anti-déserts ne convainc pas toute la profession

12.02.2014
  • 1392223076497559_IMG_122681_HR.jpg

Le premier bilan du pacte territoire-santé présenté lundi par Marisol Touraine pour lutter contre la désertification médicale a reçu des commentaires globalement positifs de la profession, en particulier les jeunes médecins.

Déceptions

Des voix dissonantes se font toutefois entendre. Le Syndicat national des jeunes médecins généralistes (SNJMG) estime que l’action du gouvernement n’est « pas à la hauteur des défis de la démographie médicale » et ne s’attaque pas à rendre plus attractif le métier de médecin de famille. Le dispositif de praticien territorial de médecine générale (PTMG), qui garantit pendant deux ans un salaire minimal de 3 640 euros net par mois est à ses yeux un « gadget insuffisant ».« Pour être efficace, il faudrait que les quelques avantages sociaux de ce contrat soient pérennisés et ouverts à tous les médecins, candidats à l’installation ou déjà installés », poursuit le syndicat. Cette demande est partagée par MG France et la CSMF. « L’heure n’est plus aux mesurettes mais bien à la révolution des soins primaires qui nous avait été annoncée », concluent les jeunes généralistes.

Les hôpitaux locaux oubliés

Les centres hospitaliers locaux (ANCHL) expriment leur amertume d’avoir été ignorés dans la lutte contre les déserts médicaux. Ils contestent toujours le passage de la tarification à l’activité dans leurs établissements en 2015. « La réforme va accroître les difficultés de certains CHL à maintenir leur niveau des recettes », conclut l’ANCHL, qui déplore la disparition de 59 hôpitaux locaux en moins de 10 ans.

À l’inverse, l’Intersyndicale nationale autonome représentative des internes de médecine générale (ISNAR-IMG) estime que le nombre de signatures de contrats d’engagement de service public (CESP, bourses) et de praticiens territoriaux (PTMG) montre bien « l’intérêt des jeunes médecins pour l’exercice sur tous les territoires ». « Il reste du travail », nuance l’ISNAR-IMG, qui souhaite notamment que les futurs généralistes réalisent davantage de stages en cabinet de ville pendant leur cursus.

Ch. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 8 Commentaires
 
14.02.2014 à 18h29

« Tout va bien,les médecins étrangers font ce qu'ils peuvent,mais comment vont ils faire ? Notre médecine est en train de changer , tout va mal Bravo , je fais bien d'être en retraite , mais ça auss Lire la suite

Répondre
 
13.02.2014 à 09h19

« 1) Tous les médecins français inscrits depuis plus de 1 an à l'ordre des médecins et pas encore installés ( ex les remplaçants ou ceux qui auraient été salariés ) sont écartés du dispositif de PTMG, Lire la suite

Répondre
 
13.02.2014 à 19h57

« ...et ce dispositif favorise donc les moins expérimentés, ce qui n'est pas une bonne idée pour la campagne ! »

Répondre
 
12.02.2014 à 21h55

« Tout à fait vrai pour les syndicats représentatifs d'eux mêmes trop souvent. Questions aux jeunes si vous lisez les commentaires des anciens râleurs : Qu'attendez vous des autorités pour pouvoir tr Lire la suite

Répondre
 
12.02.2014 à 20h48

« Moi je traîne dans le désert depuis plus de 28 jours. Et déjà quelque mirages me disent de faire demi-tour. La fée des neiges me suit tapant sur son tambour. Les fantômes du syndicat des marchands d Lire la suite

Répondre
 
12.02.2014 à 20h37

« De toute façon dans 5 ans les ARS prendront tout cela en main comme pour les hôpitaux .(Ce sont leurs plans futurs qu'il faudrait que l'on nous expose et pas les bricolages actuels). Tout le monde, Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
Brève

Présidentielle : le monde de la Recherche appelle à voter contre Marine Le Pen

le pen

Neuf dirigeants des principaux organismes publics de recherche ont appelé ce 27 avril « à voter contre » Marine Le Pen au second tour de... 4

À Belle-Île-en-Mer, François Hollande lance les travaux de reconstruction de l'hôpital

hollande

François Hollande a lancé officiellement, ce vendredi, la reconstruction de l’hôpital Yves-Lanco, à Belle-Île-en-Mer (Morbihan), la plus... 3

Allergies alimentaires : les allergologues réclament des moyens

« Les allergies alimentaires constituent aujourd’hui la deuxième vague d’augmentation des allergies après celle des allergies respiratoires... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter