Stages : des redoublants de 4e année, excédés, se battent pour être payés

Stages : des redoublants de 4e année, excédés, se battent pour être payés

16.01.2014
  • 1389882925489303_IMG_120353_HR.jpg

Les redoublants de la 4e année de médecine à Bordeaux bataillent avec la direction de leur CHU pour être indemnisés. Ils sont près d’une centaine d’étudiants à « aller en stage, travailler comme tout externe en médecine, assurer les soins des malades, les gardes... sans rémunération ». Une étudiante bordelaise excédée a pris le taureau par les cornes et a lancé une croisade sur Facebook pour dénoncer cette « injustice ». « Le CHU de Bordeaux est le seul en France à ne toujours pas appliquer la loi », affirme la jeune femme qui a tenu à garder l’anonymat.

L’indemnisation d’un externe en 4e année est fixée à 1 536 euros bruts... par an. Mais il n’y a, semble-t-il, pas de petites économies pour le 3eCHU de France, dont le budget annuel de fonctionnement avoisinait le milliard d’euros en 2011. La modeste indemnité n’est plus versée aux promotions de doublants de D2 de la faculté depuis plusieurs années.

Le CHU, que « le Quotidien » a contacté sans succès, se réfugie derrière le code de la santé publique pour ne pas verser cette somme. Un article ambigu stipule qu’en cas de redoublement de la 4e ou de la 5e année, les étudiants accomplissent à nouveau quatre mois de stages... mais il ne précise pas que leur indemnisation doit être renouvelée.

Des promesses mais...

Les carabins de Bordeaux estiment que la loi relative à l’Enseignement supérieur, qui est parue en juillet dernier, ne laisse plus planer de doute : « Lorsque la durée de stage au sein d’une même entreprise, administration publique, [...] est supérieure à deux mois consécutifs ou, au cours d’une même année scolaire ou universitaire, à deux mois consécutifs ou non, le ou les stages font l’objet d’une gratification versée mensuellement dont le montant est fixé par convention de branche ou par accord professionnel étendu ou, à défaut, par décret. »

Pour Julien Texier, élu Interassos de la faculté de médecine de Bordeaux, la différence de traitement entre primants et doublants doit cesser. « La situation pose de sérieux problèmes chez les étudiants de plus de 28 ans qui ne sont plus couverts par la Sécurité sociale étudiante », affirme-t-il.

L’imbroglio des redoublants

La situation n’est pas si simple, selon Mathieu Levaillant, président de l’Association nationale des étudiants en médecine de France (ANEMF) car les études de santé bénéficient d’un régime dérogatoire. « Un décret devait être publié en fin d’année dernière pour réformer le statut des étudiants hospitaliers et prévoir la rémunération des étudiants doublants et triplants », explique-t-il. Ce texte tarde à paraître, devant recueillir la signature des ministères de la Santé, de l’Enseignement supérieur et de la Fonction publique. « Légalement, rien n’oblige actuellement le CHU à payer les redoublants », explique Mathieu Levaillant.

Le directeur adjoint du CHU s’était pourtant engagé en septembre dernier sur le paiement des doublants de D2, assure l’externe bordelaise. Cinq mois plus tard, il n’en est toujours rien. Les étudiants bordelais n’excluent pas d’engager un recours devant le tribunal administratif s’ils n’obtiennent pas satisfaction.

Christophe Gattuso
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 17 Commentaires
 
19.01.2014 à 21h32

« Le taux de suicide record de notre profession a ici une de ses racines. ... Toujours ce mépris pour la main qui les soigne ou celle qui leur donne à manger (agriculteurs) ou celle qui les protège (f Lire la suite

Répondre
 
17.01.2014 à 13h03

« A 1500 euros bruts par an pour au moins 25 heures par semaine ("un mi-temps"!!), + des gardes quasi-gratuites avec nuits blanches garanties, avec des vacances de salariés (5 semaines par an) et pas Lire la suite

Répondre
 
20.01.2014 à 23h31

« Beaucoup de métiers dits "en alternance" sont mieux rémunérés que ça, à niveau BAC (au moins 1/2 SMIC)
Mais non, les médecins sont toujours à 100€ par mois à BAC+4, 200 à BAC+6 et nous crache dessus Lire la suite

Répondre
 
17.01.2014 à 07h00

« Si les administrations de tutelle qui gouvernent la médecine, que ce soit lors de la formation ou après, continuent leur entreprise de sape en profondeur telle qu'elle s'applique depuis de nombreuse Lire la suite

Répondre
 
17.01.2014 à 20h31

« Je crois que c'est déjà fait, mon cher confrère, depuis déjà de nombreuses années. Je connais peu d'entre nous qui laissent un brin de crédibilité à une quelconque administration ou ministère fantoc Lire la suite

Répondre
 
17.01.2014 à 01h17

« Pour l'administration hospitalière, le médecin, c'est l'ennemi. Etudiants et internes ont toujours été pressés comme des citrons: horaires infernaux, rémunérations minables, considération zéro. C' Lire la suite

Répondre
 
16.01.2014 à 23h41

« C'est honteux ! quid des étudiants à Bordeaux que la fac a fait redoubler ou retripler pour une seule matière en dessous de la moyenne ? »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Santé au travail, médiateurs, coaching : comment Touraine veut « soigner les soignants » dans les hôpitaux

touraine

Attendu depuis des mois par la communauté hospitalière, le plan d'action du gouvernement visant à améliorer les conditions de travail des... 3

Vaccination par les pharmaciens, protection maternité : le budget de la Sécu définitivement adopté

vaccin ph

Le Parlement a adopté définitivement ce lundi, par un ultime vote de l'Assemblée nationale, le PLFSS 2017 (projet de loi de financement de... Commenter

Le nombre de cancers a augmenté de 33 % entre 2005 et 2015 dans le monde

En 2015, 17,5 millions de cas de cancer ont été recensés dans le monde, ainsi que 8,7 millions de décès, selon la dernière édition du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter