Claude Evin veut (lui aussi) en finir « avec les abus et les excès »

Claude Evin veut (lui aussi) en finir « avec les abus et les excès »

13.01.2014
  • 1389619905488156_IMG_120025_HR.jpg

Le patron de l’agence régionale de santé d’Ile-de-France Claude Evin signe ce lundi dans le quotidien « Libération » une tribune titrée : « Système de santé : pour en finir avec les abus et les excès ».

Sur une double page, l’ancien ministre de la Santé explique par le menu les raisons pour lesquelles « il faut impérativement maîtriser » les dépenses d’assurance-maladie.

« Les abus et les excès qu’il nous faut combattre, précise-t-il, ce sont les dépenses inutiles, inadéquates, qui n’améliorent pas l’état de santé et ne permettent pas de prendre en charge les besoins mal couverts, voire pas couverts du tout. »

Dans le viseur : les prescriptions inadaptées, les soins non pertinents, sans oublier l’organisation coûteuse de notre système de santé, qu’il faudra bien un jour ou l’autre « repenser ».

Il y a « urgence à passer à l’acte », conclut Claude Evin.

Cette tribune intervient alors que François Hollande a indiqué lors de ses vœux aux Français que la Sécurité sociale devait maintenant en finir avec les « excès » et les « abus ».

A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 9 Commentaires
 
20.01.2014 à 21h14

« Je n'ai jamais compris comment un politique qui n'a guère suivi d'étude en médecine pouvait évaluer la pertinence d'une ordonnance.
J'avais toujours pensé que c'était le rôle des médecins conseils.. Lire la suite

Répondre
 
14.01.2014 à 08h31

« Supprimons d'abord le Sénat ! Qui ne sert pratiquement à rien en France et coûte très cher+++ diminuons le nombre des députés par 2 sans grand danger pour la démocratie et ensuite bien sûr comme le Lire la suite

Répondre
 
14.01.2014 à 08h00

« Les abus et les excès sont toujours les fautes de l'autre ! »

Répondre
 
14.01.2014 à 06h26

« Quel est le montant de sa rémunération, de ses retraites et de ses avantages en nature ? »

Répondre
 
14.01.2014 à 05h52

« Mélanger médecine et santé publique revient à créer des officiers de santé territoriaux, c'est ce qui a été fait en 1793 lorsque la révolution a créé les officiers de santé publique et les agences Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Mise à jour des diplômes, nouveau statut, évaluation des compétencesRéforme de l'internat : ce qui va changer en 2017

med legale

Le décret très attendu engageant la réforme du 3 e cycle vient d'être publié au « Journal Officiel ». Comment seront formés les médecins de... 1

Pr Alain Fischer (immunologiste, AP-HP) : « La priorité absolue, c'est de protéger les plus vulnérables » Abonné

fischer

La Pr Alain Fischer, immunologiste et père de la thérapie des « bébés-bulle », a présidé le comité d'orientation de la concertation... Commenter

Une généraliste obtient la condamnation d'un patient qui l'accusait à tort de refus de soins

proces

Attaque, riposte. Un patient l'avait attaquée devant les juridictions ordinales pour refus de soins avant de retirer sa plainte. Le Dr... 66

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter