Revalorisation des internes : insuffisant pour les jeunes généralistes

Revalorisation des internes : insuffisant pour les jeunes généralistes

07.01.2014
  • 1389111539486356_IMG_119648_HR.jpg

Le Syndicat national des jeunes médecins généralistes (SNJMG) estime que la revalorisation du salaire des internes de première et deuxième année (de 59 euros pour être porté à 430 euros bruts mensuels) est une réponse « insuffisante », au regard de leurs conditions de travail.

Le SNJMG « regrette » par ailleurs avoir dû attendre un an après le mouvement de grève de l’automne 2012 pour obtenir cette prime.

Les jeunes généralistes déplorent enfin l’absence d’« actes forts » de la part du gouvernement sur le temps de travail des internes, et rappellent que la Commission européenne a épinglé la France en octobre dernier sur le sujet.

Le salaire des internes des deux premières années a été augmenté à la faveur d’un arrêté publié le 31 décembre au « Journal officiel ».

A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
09.01.2014 à 13h05

« De 16 à 25000€ annuels plus les gardes (de l'ordre de 120€ pour 24 h) et une indemnité, transport et logement variable, pour un nombre d'heures hebdomadaires variable, perso jusqu'à 94 heures compt Lire la suite

Répondre
 
08.01.2014 à 14h46

« Il s'agit de l'indemnité de sujétion, qui s'ajoute à la rémunération des internes. »

Répondre
 
08.01.2014 à 08h47

« Faute de frappe ? Un interne ne gagne pas 430 euros bruts par mois...ce serait moins de la moitié du smic... »

Répondre
 
07.01.2014 à 20h17

« Vous n'osez même pas écrire combien ils sont payés par mois et pour combien d'heures de travail????? »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
sécurité

968 agressions déclarées en 2016 : année noire pour la sécurité des médecins

Le nombre de d'agressions de praticiens déclarées s'est envolé en 2016 pour atteindre un nombre record, selon un bilan de l'Observatoire de la sécurité des médecins publié en exclusivité par « le Quotidien ». Dans deux tiers des cas, les incidents concernent un généraliste. Les menaces verbales restent majoritaires mais les cas de vandalisme augmentent. 22

Baisses des forfaits techniques, suppression du modificateur ZLes radiologues en grève contre les coups de rabot tarifaire Abonné

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) appelle les spécialistes à une journée de grève nationale aujourd'hui pour refuser... 3

La surveillance active, une option viable dans les cancers de la prostate localisés

prostate

Deux études observationnelles publiées dans le « JAMA » dressent un tableau complet des effets secondaires associés aux différentes... 2

Dix cliniques ferment par an : la FHP dénonce le « goût amer » du quinquennat Touraine

clinique

Lamine Gharbi ne regrettera pas Marisol Touraine au ministère de la Santé. À un mois du premier tour de la présidentielle, le patron de la... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter