« Harcèlement » dans les blocs opératoires, mythe ou réalité : la SFAR mène l’enquête

« Harcèlement » dans les blocs opératoires, mythe ou réalité : la SFAR mène l’enquête

07.01.2014
  • 1389111424486360_IMG_119645_HR.jpg

La Société française d’anesthésie et de réanimation (SFAR) a récemment lancé une enquête sur le harcèlement en milieu hospitalier en France.

Accessible sur Internet et anonyme, ce questionnaire est destiné aux chirurgiens, anesthésistes réanimateurs, internes, externes, infirmiers, cadres hospitaliers, brancardiers et aides-soignants.

Son objectif est d’apporter des données, jusqu’ici très rares, sur l’univers des blocs opératoires. « Le bloc est un lieu clos où s’exercent de fortes contraintes environnementales, de temps, d’espace et une grande promiscuité, explique la SFAR en préambule de cette enquête. C’est aussi un lieu de contrôles et de tensions hiérarchiques complexes, administratives et médicales. »

Peu de publications sur le sujet

La SFAR observe que l’organisation des blocs est peu propice aux recours ou aux plaintes pour la victime de harcèlement. « Des exigences d’efficacité, de sécurité, de formation et de rentabilité peuvent passer au premier plan des préoccupations quotidiennes et retarder le dévoilement de pratiques de harcèlement pourtant bien réelles. »

Intimidations, agressions verbales, menaces ou atteintes physiques, pratiques sexistes, les formes que peut revêtir le harcèlement sont nombreuses. « Aucune étude d’envergure n’a encore été réalisée, particulièrement au bloc opératoire », souligne la SFAR qui appelle les victimes et les témoins directs d’une situation de harcèlement à se faire connaître.

 CHRISTOPHE GATTUSO
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 21 Commentaires
 
12.01.2014 à 19h41

« J'ai moi même assisté étant jeune interne en salle d'op à une césarienne d'une jeune mère. Les propos tenu par le chirurgien était outrageusement méprisant envers l'IDE présente voir salaces. Bien l Lire la suite

Répondre
 
08.01.2014 à 22h36

« J'ai le souvenir de la première intervention chirurgicale à laquelle j'ai assisté, jeune externe il y a plus de 25 ans, en orthopédie, une prothèse de hanche, et les propos tenus pendant l'intervent Lire la suite

Répondre
 
08.01.2014 à 13h36

« Au BO il n'y a pas que des anesthésistes et des chirurgiens et le harcèlement concerne lorsqu'il existe des IADE, IBODE, AS et ASH, qui n'ont pas les mêmes moyens de faire face que les médecins à de Lire la suite

Répondre
 
08.01.2014 à 10h06

« Aux membres de la SFAR, méfiez vous des boomerangs vous n'êtes pas sans savoir qu'un chirurgien assure l'intégralité des interventions qu'il réalise. Il n'en est pas de même en anesthésie où bi Lire la suite

Répondre
 
08.01.2014 à 10h05

« La SFAR veut régenter les organisations de bloc, les procédures chirurgicales (ex : pression de gonflage d'un garrot sans même regarder la PA), les responsables médicaux des blocs sont anesthésistes Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
vieux

Grippe : premières leçons d'une épidémie précoce Abonné

L'arrivée précoce de la grippe a surpris les professionnels de santé et les hôpitaux. Le virus A(H3N2) circulant touche en majorité les personnes âgées. D'aucuns évoquent déjà l'épidémie de l'hiver 2014/2015 où une surmortalité record avait été observée avec un excès de 18 300 décès. Le Pr Bruno Lina estime qu'il ne s'agit pas d'une « réplique de 2014 ». De plus, la souche circulante est une... 2

Grippe : l'Ordre réclame la vaccination obligatoire des médecins

bouet voeux

Le Conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM) est favorable à une vaccination obligatoire des praticiens contre la grippe, et plus... 89

Bilan en demi-teinte des expérimentations d'alternatives à la PACES

paces

Les alternatives à la première année commune aux études de santé (PACES) expérimentées depuis deux ans dans dix facultés ont entraîné une... 1

Jean-Luc Bennahmias (UDE) : « Il faut reconnaître des médecines différentes » Abonné

Jean-Luc Bennahmias (UDE) : « Il faut reconnaître des médecines différentes »-1

Candidat à la primaire sous les couleurs de l'Union des démocrates et écologistes (UDE), Jean-Luc Bennahmias veut désengorger les urgences... 3

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter