1 enfant sur 3 n’a pas d’existence légale dans le monde

1 enfant sur 3 n’a pas d’existence légale dans le monde

13.12.2013
  • 1386943302482884_IMG_118838_HR.jpg

Près de 230 millions d’enfants de moins de 5 ans n’ont jamais été enregistrés à la naissance, soit environ un enfant de moins de 5 ans sur trois dans le monde, révèle Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) dans un rapport publié à l’occasion de son 67e anniversaire.

Même lorsqu’ils sont enregistrés à la naissance, nombreux (1 sur 7) sont ceux qui n’en ont pas la preuve faute de certificat médical. « Le certificat de naissance est davantage qu’un simple droit, c’est la manière pour une société de reconnaître l’identité et l’existence d’un enfant », explique la directrice générale adjointe de l’UNICEF, Geeta Rao Gupta. C’est une garantie « que les enfants ne sont pas oubliés, privés de leurs droits ou mis à l’écart au sein de la société », poursuit-elle. Sans certificat, il est impossible dans certains pays de s’inscrire dans une école ou sur les listes électorales. Son absence rend difficile d’obtenir des soins de santé, un passeport ou un permis de conduire. Déterminer l’âge est aussi essentiel dans la lutte contre le recrutement d’enfants-soldats. Lorsque des enfants sont séparés de leurs parents lors de catastrophes naturelles ou de conflits, il est plus difficile de retrouver leur famille s’ils n’ont pas ce document.

Des taux faibles en Asie et Afrique sub-saharienne

Le rapport « Droit de chaque enfant à la naissance : inégalités et tendances dans l’enregistrement des naissances » a analysé les données de 161 pays. Seulement 60 % des bébés nés en 2012 dans le monde ont été recensés à leur naissance. Les taux varient fortement d’un pays à l’autre. Ils sont particulièrement faibles dans des pays d’Asie et d’Afrique sub-saharienne : Somalie (3 %), Liberia (4 %), Éthiopie (7 %), Zambie (14 %), Tchad (16 %), Tanzanie (16 %), Yémen (17 %), Guinée-Bissau (24 %), Pakistan (27 %) et République démocratique du Congo (28 %). En Afrique australe et de l’Est, la moitié seulement des enfants enregistrés reçoivent un certificat. Dans certains pays l’absence de certificat s’explique par des frais trop élevés dans d’autres, les certificats ne sont tout simplement pas délivrés.

Selon l’UNICEF, les enfants qui ne sont pas enregistrés sont souvent ceux qui sont déjà victimes d’inégalités et de discriminations : enfants venus de certaines communautés ou ethnies, vivant dans des zones rurales éloignées ou dans la pauvreté. Un enfant né hors mariage a aussi moins de chance d’être recensé.

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance a lancé plusieurs initiatives pour accroître le taux d’enregistrement dans certains pays comme au Kosovo ou en Ouganda, en utilisant par exemple des programmes accessibles par téléphone portable. La sortie du rapport est d’ailleurs accompagnée d’un manuel pratique à l’usage des personnes travaillant sur l’enregistrement des naissances (Un passeport pour la protection : un guide de la programmation pour l’enregistrement des naissances).

 Dr LYDIA ARCHIMÈDE
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
15.12.2013 à 22h42

« L'on ne dira sans doute jamais assez que cette fonction d'attestation de la naissance et de la vie est sans nul doute l'une des fonctions les plus nobles du médecin, quand faire part et l'attester c Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

L’Allemagne autorise la prescription et le remboursement du cannabis à des fins médicales

cannabis

Les députés allemands ont donné leur feu vert, ce jeudi, à la prescription médicale du cannabis, mais aussi à sa délivrance en pharmacie et... Commenter

L'équipe santé de Fillon consulte les médecins et promet de supprimer le TPG obligatoire

Fillon

François Fillon prend activement le pouls de la profession. Son équipe santé a rencontré les 18 et 19 janvier les leaders des principaux... Commenter

Primaire à gauche : le comparatif des programmes

Primaire à gauche : le comparatif des programmes-0

Liberté d'installation, secteur II, déserts médicaux, santé publique, politique hospitalière...  « Le Quotidien » a décortiqué les... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter