« Pourquoi je ne m'installe pas », le témoignage d'une jeune généraliste

« Pourquoi je ne m'installe pas », le témoignage d'une jeune généraliste

07.12.2013
  • témoignage

Le Dr S. a 30 ans. Depuis la fin de son internat il y a près d'un an, cette généraliste exerce son métier comme remplaçante dans la région Midi-PyrénéesPas question pour elle de s'installer, du moins dans l'immédiat.

Pourquoi une telle réticence ? La jeune femme s'en est expliqué sur lequotidiendumedecin.fr, dans un commentaire publié en réponse à un confrère qui s'interrogeait sur la réelle motivation des jeunes diplômés.

La jeune femme revient aujourd'hui sur ce texte qu'elle dit avoir écrit « sous le coup de la colère », ajoutant qu'elle en a « marre d'entendre que les médecins d'aujourd'hui sont moins travailleurs, moins disponibles, ont moins d'empathie ».

Les générations précédentes avaient-elles plus le sens du sacrifice ? Sûrement, répond la généraliste, mais « pour la majorité d'entre nous, nous sommes toujours aussi dévoués ». Le contexte aussi a évolué : « On oublie de dire que les patients ont aussi changé, sont moins reconnaissants et respectueux envers les médecins, ce qui peut expliquer qu'on ait moins envie de "se sacrifier" . »

S'installer dans les 5 ans

Comme bon nombre de ses jeunes confrères, le Dr S. aspire à exercer pleinement son métier, en préservant sa vie familiale. « Combien de médecins plus âgés (hommes) m'ont dit qu'ils n'avaient pas vu grandir leurs enfants ? », se désole la jeune femme. Sans compter que les remplacements permettent de s'aguerrir au contact de praticiens plus expérimentés.

Pas question pour autant de tirer définitivement un trait sur l'installation. La généraliste se voit bien installée « probablement dans les 5 ans », pour assurer le suivi de ses patients. Un moyen pour elle d'exercer cette médecine « la vraie, celle du médecin qui prend du temps avec son patient ».

citation
Je fais partie de "ces médecins spécialistes de médecine générale", fraîchement diplômés. Pourquoi je ne m'installe pas ?

Parce que, après 10 ans d'études (9 + 1 an de DIU), j'ai envie de souffler un peu et ne pas m'engager immédiatement dans un nouveau projet, de profiter des remplacements pour continuer à apprendre auprès de mes confrères plus âgés (lorsqu'on parle des cas compliqués, comme une sorte de compagnonnage).


Parce que j'ai fait ma vie avec une personne qui a un CDI dans une grande entreprise à la ville (et qui, vu ses études et la conjoncture actuelle, trouverait difficilement un travail dans un désert rural).

Parce que j'ai 30 ans et il faut aussi penser à fonder une famille (et s'installer avec un gros ventre ou un tout petit bébé, c'est la galère, très compliqué de trouver suffisamment de temps pour les deux, sans en sacrifier un). Et en tant que remplaçante, le congé maternité permet de vivre correctement alors que c'est limite suicidaire quand on est installé… sans parler de tous les aspects négatifs souvent cités qui n'encouragent pas (la lourdeur administrative, les charges qui explosent... ) et de l'argent que je n'ai pas encore pour m'installer.

Oui j'ai conscience que ce choix est un peu égoïste, mais après 10 ans de lourdes études, je pense que j'ai le droit de souffler un peu.

Je m'installerai très probablement dans les 5 ans, car si j'ai choisi la MG, c'est pour assurer le suivi de mes patients, et en restant remplaçant, on est forcément un peu frustré... Alors s'il vous plaît, arrêtez de caricaturer les "jeunes" médecins ("branleurs").

On veut faire de la médecine, la vraie, celle du médecin qui prend du temps avec son patient, et non de l'abattage… peut être est-ce aussi la façon d'exercer de certains "anciens" qui en ont dégoûté certains ?

Un jeune médecin qui demande un peu de considération et de bienveillance de ses pairs plus âgés.citation

Commentaire du Dr S., publié le 25 novembre à propos de l'article « Pourquoi sommes-nous formés ? Pas pour faire du fric... ».

> Stéphane Long
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 56 Commentaires
 
12.12.2013 à 13h42

« Tout est résumé mais tout n'est pas encore dit : impossibilité de prendre un congé maternité décent à moins de mettre en péril financier votre cabinet médical, personne pour vous remplacer pendant v Lire la suite

Répondre
 
12.12.2013 à 11h31

« Oh que je comprends tout à fait ma consoeur! J'ai 33ans, je suis généraliste et après un DIU et 2 ans d'assistanat en pédiatrie qui m'ont un peu plus aguerrie, je remplace depuis 4 ans maintenant. T Lire la suite

Répondre
 
11.12.2013 à 13h15

« Depuis un an, je n'ai pas pris de vacances car j'ai dû accompagner mon père gravement malade. Récemment, j'ai dû m'absenter une semaine pour ses obsèques. De retour au travail, le secrétariat téléph Lire la suite

Répondre
 
09.12.2013 à 14h27

« Mais enfin, pourquoi vouloir que les jeunes s'installent en libéral? Il vaut bien mieux un exercice salarié, qui vous accordera un bon salaire (peu différent au final du libéral), une retraite décen Lire la suite

Répondre
 
09.12.2013 à 12h02

« Tous ces commentaires m'attristent. Comment peut-on accabler ainsi les choix d'une personne. C'est là notre problème, nous gueulons en permanence mais nous ne sommes pas unis, alors comment voulez v Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 9

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter