Loi Hôpital, patients, santé et territoires - Un bilan négatif sur la psychiatrie

Loi Hôpital, patients, santé et territoiresUn bilan négatif sur la psychiatrie

05.12.2013
Selon le Dr Alain Mercuel, la loi HPST a eu un impact négatif sur le monde de la psychiatrie, notamment via la constitution de pôles hospitaliers – institués dans bien des cas au détriment de la sectorisation psychiatrique – et le renforcement excessif des pouvoirs des administrations hospitalières. Le Dr Mercuel porte également un regard mitigé sur la loi de 2011.

Entretien avec le Dr Alain Mercuel (1)

LE DR ALAIN Mercuel en est convaincu : la loi Hôpital, patients, santé, territoire (HPST), votée en 2009, a singulièrement compliqué l’organisation de la psychiatrie hospitalière. « Cette loi a d’abord donné l’idée qu’une certaine démocratie sanitaire allait envahir les services hospitaliers. Plusieurs enquêtes intersyndicales...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter