Colloque « Médias et santé » : le Pr Yvon Berland traque les tabous

Colloque « Médias et santé » : le Pr Yvon Berland traque les tabous

05.12.2013
  • 1386242549479353_IMG_117531_HR.jpg

Les rapports entre médias et santé sont de plus en plus nombreux et tumultueux, ce qui justifie la démarche de l’Université d’Aix-Marseille et de son président, le Pr Yvon Berland, de réunir tous les acteurs concernés, une fois par an. Afin de débattre sans tabous… le thème, justement, choisi cette année par les organisateurs.

LE QUOTIDIEN – Quels sont les objectifs et l’historique des rencontres « Médias et Santé » ?

Pr YVON BERLAND – Le colloque Médias et Santé* est né en 2009 d’un constat : les questions de santé sont une des préoccupations et un des centres d’intérêt les plus importants des Français.

L’Université, lieu de la production et de la transmission des savoirs, doit contribuer à répondre aux questions de nos concitoyens. L’Université d’Aix-Marseille a une grande légitimité, avec son secteur Santé et l’École de journalisme et de communication d’Aix-Marseille, à soulever les questions de santé et à essayer d’apporter des réponses.

Pourquoi avoir choisi le thème des « tabous » en médecine ? Vous pensez qu’ils sont encore nombreux ?

Dans le cadre de Medias et Santé nous nous attachons à croiser le regard des medias et des professionnels de santé pour aborder des sujets qui sont peu ou incomplètement traités par les uns et par les autres. Cette année nous avons souhaité aller encore plus loin en abordant des sujets tabous, c’est-à-dire des sujets que les médecins abordent avec beaucoup de précautions. Cependant ces thèmes seront abordés en présence de professionnels de santé et non pas en dehors d’eux comme ils peuvent trop souvent le regretter.

Qu’attendez-vous de ces débats ?

Un grand volontarisme des participants aux tables rondes à aborder ces tabous, les disséquer et essayer d’y apporter des réponses sincères et professionnelles. Nous attendons aussi du public qu’il participe largement aux échanges quitte à mettre les pieds dans le plat.

* Le 6 décembre, au CHU de la Timone, Marseille

 PROPOS RECUEILLIS PAR LE Dr ALAIN MARIÉ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
05.12.2013 à 20h55

« Le tabou : le médecin ne dit pas toute la vérité rien que la vérité. Il y a une part de mystère dans l'exercice médical, que ne peut percer ni percevoir le journaliste. Un journaliste médical devrai Lire la suite

Répondre
 
05.12.2013 à 18h54

« Tabou number one: le financement des médias par les mutuelles,
quelles sommes sont engagées par les complémentaires (pub télé chroniques +/- bidon encarts dans la presse ....) ? Le motif ... on le Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Mise à jour des diplômes, nouveau statut, évaluation des compétencesRéforme de l'internat : ce qui va changer en 2017

med legale

Le décret très attendu engageant la réforme du 3 e cycle vient d'être publié au « Journal Officiel ». Comment seront formés les médecins de... 1

Pr Alain Fischer (immunologiste, AP-HP) : « La priorité absolue, c'est de protéger les plus vulnérables » Abonné

fischer

La Pr Alain Fischer, immunologiste et père de la thérapie des « bébés-bulle », a présidé le comité d'orientation de la concertation... Commenter

Dans les meetings et les médias, sur les réseaux sociauxLa santé s'immisce dans la course à l'Élysée Abonné

evenement

Trop technique, trop risqué, trop clivant : dans les campagnes présidentielles, le thème de la santé a toujours été escamoté, voire absent.... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter