Le Coronavirus identifié chez des chameaux

Le Coronavirus identifié chez des chameaux

02.12.2013
  • 1386002705478443_IMG_117316_HR.jpg

Pour comprendre l’épidémie du nouveau coronavirus (MERS-CoV, middle east respiratory syndrome), on est à la recherche d’un hôte intermédiaire, entre la chauve-souris (réservoir animal) et l’homme.

Et ce pourrait bien être le chameau.

Le virus a en effet été identifié dans un troupeau de chameaux au Qatar. Des animaux vivant dans une grange où deux cas d’infection humaine par le MERS-CoV ont été diagnostiqués. C’est d’ailleurs la détection de ces deux cas qui avait conduit les autorités de santé du Qatar à effectuer une investigation épidémiologique approfondie.

Des chameaux porteurs de symptômes légers

Le laboratoire d’investigation de l’Erasmus Medical Center (Pays-Bas) a confirmé la présence de MERS-CoV chez 3 chameaux dans un troupeau de 14 animaux. Tous ont été isolés par mesure de précaution. Les chameaux étaient tous asymptomatiques ou porteurs de symptômes légers et le sont restés au cours des 40 jours d’observation. « Ces résultats démontrent que les chameaux peuvent être infectés par le MERS-CoV, mais ils ne donnent pas d’informations suffisantes pour déterminer le rôle des chameaux ou d’autres animaux dans la transmission du virus. »

Les autorités de santé du Qatar, en lien avec l’OMS recommandent que « les personnes à risque d’avoir une maladie sévère due au MERS-CoV doivent éviter les contacts rapprochés avec les animaux lorsqu’ils visitent des fermes ou des granges où le virus pourrait circuler ».

Depuis septembre 2012, il y a eu 160 cas confirmés au laboratoire d’infection par le MERS-CoV avec 68 décès.

Dr BÉ. V.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
desert

La démographie chancelle dans la capitaleParis, futur désert médical ? Abonné

Année après année, la capitale perd ses médecins libéraux, spécialement ses généralistes. Coût exorbitant du foncier et des loyers, poids des charges, difficultés de circulation, mise aux normes, concurrence du public : les raisons de la crise libérale ne manquent pas et les autorités peinent à trouver des remèdes. 3

Souffrance des soignants : la plateforme SPS a reçu 250 appels depuis fin novembre, surtout des femmes

sps

La plateforme d'appel* de l'association Soins aux professionnels de santé (SPS), lancée le 28 novembre et présidée par l'ancien patron du... Commenter

Un quart des patients éviteraient des biopsies inutilesL'IRM défend sa place en 1e intention dans le cancer de la prostate Abonné

irm prostate

Une IRM mutiparamétrique permettrait d'éviter les biopsies inutiles chez un patient sur quatre, suggère l'étude PROMIS dans «The Lancet ».... 1

Radié par l'Ordre pour non-paiement de ses impôts, un généraliste réhabilité par le conseil d'État

radié

Le fait pour un praticien de ne pas avoir payé ses impôts constitue-t-il un comportement de nature à déconsidérer la profession ? Oui, à en... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter