Les médecins à diplôme étranger bouchent les trous loin des CHU

Les médecins à diplôme étranger bouchent les trous loin des CHU

28.11.2013
  • 1385637150476957_IMG_116813_HR.jpg

Dans son Atlas national de 2013, l’Ordre des médecins attirait l’attention sur l’origine des diplômes des jeunes installés : « 24 % des nouveaux inscrits ont un diplôme obtenu hors de France (11,4 % européen, 12,7 % extra-européen) », notait l’institution dans son étude en juin dernier.

La publication ce jeudi des atlas régionaux de l’Ordre confirme ces chiffres en détaillant leur ventilation régionale. Pour chaque région, un chapitre est consacré à l’origine des diplômes des nouveaux inscrits au tableau durant l’année 2012.

En Ile-de-France, par exemple, 71,4 % des médecins nouvellement inscrits étaient titulaires d’un diplôme français. 10,7 % étaient titulaires d’un diplôme européen, et 17,9 % d’un diplôme extra-européen. En Champagne-Ardenne, région où il y a le moins de diplômes français parmi les nouveaux inscrits, le pourcentage tombe à 62,1 %. Les autres diplômes sont européens (26,7 %) et extra-européens (11,2 %). À l’inverse, dans les Pays de la Loire, 89,1 % des nouveaux inscrits ont obtenu leur diplôme en France, 6,8 % en Europe, et 4,1 % hors de l’Europe.

Là où la demande est forte

L’installation de ces médecins à diplôme étranger ne semble pas se faire en fonction de la densité médicale de la région, ou de sa dominante rurale ou urbaine. « Elle se produit plus facilement dans les départements où il n’existe pas de CHRU (Centre hospitalier régional universitaire) », précise le Dr Jean-François Rault, en charge de cet atlas ordinal. Les jeunes diplômés français s’installent en effet le plus souvent dans les départements où existent ces CHU, si bien que les médecins à diplôme étranger ont tendance à s’installer dans d’autres secteurs, là où la demande est la plus forte.

Le Dr Rault prend l’exemple des Pays de la Loire, région où cohabitent deux CHRU. Cette région est celle où le taux de médecins à diplôme étranger est le plus faible de France. Et ceux qui s’y sont malgré tout installés l’ont fait le plus souvent à distance d’Angers et de Nantes, les deux villes abritant les CHRU.

Si l’Ordre évalue à 24 % le pourcentage de nouveaux inscrits ayant un diplôme étranger en 2012, ce chiffre doit être rapporté à la population médicale. « Les diplômés européens et extra-européens représentent 7,8 % de l’ensemble des médecins inscrits au tableau de l’Ordre », relativise l’institution.

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 32 Commentaires
 
29.11.2014 à 17h29

« Est ce que c`est possible pour un médecin généraliste étranger de travailler avec son diplôme étranger ; dans les régions rurale »

Répondre
 
01.12.2013 à 19h08

« Qu'allons nous proposer à nos enfants qui désirent faire médecine ou dentaire ? D'aller faire leurs études en Roumanie ou en Hongrie et revenir ensuite ici pour exercer… C'est un véritable progrès p Lire la suite

Répondre
 
02.12.2013 à 12h38

« Mais quelle est la position du Conseil national de l'Ordre des médecins sur un numerus clausus légitime mais très excessif ? Leur silence est assourdissant... »

Répondre
 
01.12.2013 à 12h02

« Moi je suis médecin français et je travaille avec des médecins algériens ; ils sont compétents et maîtrisent très bien le français. »

Répondre
 
30.11.2013 à 18h36

« Les médecins étrangers ne sont pas moins bien formés que nous les français!!! Par contre ils ont appris dans un système de santé forcément différent donc il faudrait simplement des jours de formatio Lire la suite

Répondre
 
Bruno G Médecin ou Interne 30.11.2013 à 17h36

« Nous avons fermé les facultés de médecine à nos propres enfants et maintenant nous héritons d'une médecine low cost... Et de bons praticiens français fuient la France pour exercer à l'étranger !
Ca Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 1

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... Commenter

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 8

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter