« Oui, on peut dire non » au verre de trop, selon la nouvelle campagne de l’INPES

« Oui, on peut dire non » au verre de trop, selon la nouvelle campagne de l’INPES

22.11.2013
  • 1385141856475237_IMG_116465_HR.jpg

L’INPES amorce un nouveau tournant avec le lancement de sa nouvelle campagne de prévention contre l’alcool le 18 novembre ciblant prioritairement les 30-50 ans. Après des stratégies visant à stigmatiser certains comportements comme le fameux « Tu t’es vu quand t’as bu », l’Inpes a pris le parti de valoriser des moyens d’agir au quotidien. Car si la consommation globale a diminué en France, le nombre d’ivresses déclarées et d’hospitalisations dues à l’alcool est en hausse.

L’objectif affiché est désormais « d’inciter les Français à s’interroger sur leur consommation et leur faire comprendre qu’ils peuvent dire non à un verre d’alcool... sans passer pour un rabat-joie ». L’INPES souhaite à travers cette campagne valoriser le comportement de résistance de l’individu face à l’alcool et à la pression d’un groupe en misant sur ses « compétences psycho-sociales », selon le terme utilisé par l’OMS. Déjà utilisée dans des campagnes aux États-Unis et en Australie, cette technique permet de renforcer la capacité de celui qui ose dire non à un verre supplémentaire sans aucune stigmatisation.

L’INPES a conçu une campagne pluri-média intégrant un volet grand public et un volet professionnel. Pour le dispositif grand public, 2 spots sont diffusés depuis le 18 novembre dans différentes situations festives (soirée entre amis, repas de famille) avec le slogan « Oui, on peut dire non ». Trois affiches ont pour vocation d’interpeller l’individu sur sa consommation d’alcool et l’encourager à libérer sa parole quel que soit l’interlocuteur, médecin généraliste, gynécologue, Alcool Info Service.

À l’occasion de cette nouvelle campagne, le dispositif Alcool Info service fait peau neuve. La ligne Écoute Alcool créée par Adalis et le site Internet alcoolinfoservice.fr de l’INPES se rapprochent ainsi au sein d’un seul et même dispositif intégré sous le nom d’Alcool Info Service. Parmi les nouveautés du site, un onglet spécifiquement dédié aux jeunes a été créé (forums, chat avec une personne de la ligne Alcool Info Service). Alcoolinfoservice.fr met à disposition des astuces et des conseils adaptés aux habitudes de consommation : des fiches complètes sur les équivalences entre les boissons, des repères de consommation, ou encore « l’alcoomètre », qui permet à chacun d’auto-évaluer sa consommation. Le nouveau numéro téléphone d’Alcool Info Service est de 0 980 980 930, de 8 h à 2 h, 7 jours sur 7, appel non surtaxé.

Des comportements différents selon les âges

Les dernières données du Baromètre Santé INPES 2010 font apparaître une progression des situations de consommation excessive dans la tranche 30 ans et plus. La consommation déclarée devient de plus en plus fréquente en vieillissant. Ainsi, elle concerne 6 % des 35-44 ans, 10 % des 45-54 ans pour atteindre 35 % chez les 75-85 ans. Si la consommation ponctuelle excessive est un phénomène plus important chez les plus jeunes, elle reste importante chez 30/50 ans, voire en progression chez les femmes. Le comportement d’alcoolisation tend à s’uniformiser entre l’homme et la femme, surtout dans les catégories socio-professionnelles favorisées.

Chez les 18/25 ans, si la consommation quotidienne est encore peu fréquente, les jeunes se distinguent par un taux important d’alcoolisations ponctuelles marquées. Près de 46 % d’entre eux ont déclaré une ivresse dans l’année et un quart au moins trois. La tendance accuse une sensible augmentation entre 2005 et 2010 avec des ivresses répétées touchant près de 2 fois plus d’étudiants.

Au collège, l’expérimentation de l’alcool est élevée avec 59 % de collégiens concernés dès l’entrée et progresse au cours des quatre années suivantes jusqu’à concerner 83 % des élèves de 3e. C’est une période où l’abus d’alcool augmente fortement. Ainsi, toutes classes confondues, environ 1 collégien sur 6 dit avoir déjà connu une ivresse alcoolique, une tendance plus fréquente chez les garçons. Le cidre et le champagne se placent en tête parmi les types d’alcool consommés, la bière, les alcools forts et les pré-mix (boissons alcoolisées « prémélangées » avec des sodas) faisant leur apparition plus tard. Au lycée, la part de ceux qui déclarent avoir déjà connu une ivresse progresse nettement passant de 17 % en 4e à 69 % des élèves de terminales.

Dr I. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
23.11.2013 à 09h07

« Il ne faut pas oublier qu'un garçon ayant une ivresse est un homme une fille, une honte.
Une sensibilisation en collège en 3eme montrait que le meilleur rempart contre l'alcoolisme aigu était le spo Lire la suite

Répondre
 
23.11.2013 à 19h23

« Une étudiante en 1e année de droit m'a dit que 70% des étudiants arrivaient "fracassés" en cours le lundi matin (quand ils arrivaient...), et en plus, se payaient sa tête parce qu'elle ne l'était pa Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 23

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter