Bronchiolites : le réseau Ile-de-France va évaluer les effets de la kiné respiratoire

Bronchiolites : le réseau Ile-de-France va évaluer les effets de la kiné respiratoire

20.11.2013
  • 1384960396474315_IMG_116198_HR.jpg

En pleine période d’épidémie de bronchiolite, le Dr Sydney Sebban présente l’organisation du réseau Bronchiolite Ile-de-France dont il est le coordinateur et l’étude Bronkilib, en cours de réalisation, évaluant les effets de la kinésithérapie respiratoire sur des nourrissons pris en charge en ambulatoire. « Notre réseau – créé en 2001 – est ouvert cette année du 11 octobre 2013 au 23 février 2014 », indique le Dr Sydney Sebban, pédiatre et coordinateur du réseau Bronchiolite Ile-de-France. « Nous coordonnons l’ensemble des professionnels franciliens (médecins et kinésithérapeutes) qui souhaitent l’intégrer. Nous recueillons leurs disponibilités et les mettons à disposition des familles ou des professionnels de santé », précise le Dr Sydney Sebban. Les parents ayant un nourrisson atteint de bronchiolite en Ile-de-France peuvent contacter l’un des deux numéros de téléphone mis en place par le réseau* afin d’obtenir les coordonnées de médecins et de kinésithérapeutes proches de chez eux, pouvant prendre en charge l’enfant rapidement.

Le site Internet du réseau francilien (www.reseau-bronchio.org/) délivre également des informations sur la bronchiolite pour les professionnels de santé et les familles. « Sur notre site et - via nos lignes téléphoniques - nous rassurons les parents et les orientons vers des professionnels de santé libéraux compétents. Cela leur permet de ne pas recourir – à tort – aux urgences de l’hôpital qui sont souvent pris d’assaut par l’arrivée d’autres épidémies », note le Dr Sebban. Le réseau Bronchiolite Ile-de-France s’est également donné pour mission de former les médecins et les kinésithérapeutes à la prise en charge de la bronchiolite.

Démontrer l’intérêt de la kinésithérapie respiratoire

Une prise en charge qui suscite la polémique, notamment depuis la publication en décembre 2012 par la revue « Prescrire » des résultats de l’étude Bronkinou** concluant à l’inefficacité des techniques de kinésithérapie respiratoire en cas de bronchiolite. « Cette étude a évalué le rôle de la kinésithérapie respiratoire sur la durée d’évolution de la bronchiolite chez des bébés hospitalisés. Or, cet échantillon n’est pas représentatif : les nourrissons hospitalisés ne représentent que 5 % de la population atteinte de bronchiolite chaque année. Les autres, 95 % des nourrissons étant traités en ville. Par ailleurs, en regardant dans le détail les résultats de l’étude Bronkinou, nous observons que les bébés qui n’avaient pas de terrain atopique ont vu la durée d’évolution de leur bronchiolite diminuer grâce à la kinésithérapie respiratoire. Cela confirme le fait qu’il y a plusieurs typologies de bébés et plusieurs types de bronchiolite. Il faut donc individualiser la prise en charge de cette maladie. Il y a bien une population de nourrissons chez qui la kinésithérapie respiratoire a des effets bénéfiques. Celle-ci permet notamment dans certains cas d’éviter l’hospitalisation », affirme le Dr Sebban.

Pour tenter de démontrer l’intérêt de la kinésithérapie respiratoire sur les populations ambulatoires, le Dr Sebban et Didier Evenou (cadre supérieur de rééducation à l’hôpital Robert-Debré et président de l’Association des réseaux Bronchiolite) viennent de lancer une étude observationnelle prospective multicentrique (appelée Bronkilib et notamment soutenue par l’unité de recherche clinique du CHU Robert-Debré) qui devra inclure 500 nourrissons traités en ville pour un premier épisode de bronchiolite. « Notre objectif est d’évaluer l’effet immédiat de la première séance de kinésithérapie respiratoire chez des nourrissons atteints d’une bronchiolite », précise Didier Evenou. Les premiers résultats de l’étude Bronkilib devraient être disponibles d’ici à l’automne 2014. Affaire à suivre.

* Le réseau Bronchiolite Ile-de-France met à disposition des professionnels de santé et des familles deux numéros indigo : le 0820.820.603 (kinésithérapeutes libéraux disponibles les week-ends et les jours fériés) et le 0820.800.880 (médecins libéraux disponibles 7jours/7). Les coordonnées des réseaux bronchiolites d’autres régions de France sont disponibles sur le site : www.reseau-bronchio.org/

** L’étude Bronkinou a porté sur 496 nourrissons hospitalisés pour bronchiolite dans 7 services pédiatriques français entre octobre 2004 et janvier 2008. Références : Gajdos V et coll. Efficacité de la kinésithérapie respiratoire chez les nourrissons hospitalisés pour bronchiolite aiguë: une étude multicentrique, randomisée, contrôlée. PLoS Medicine 2010.

 


Situation épidémiologique au 20 novembre

Selon le dernier bulletin de l’Institut de veille sanitaire ( InVS ), le nombre de recours aux services d’urgence hospitaliers pour bronchiolite du nourrisson est de nouveau en augmentation, après le léger recul observé après les congés scolaires de la Toussaint.

L’évolution dans le temps « est similaire à ce qui a été observé au cours des dernières saisons épidémiques, cependant le nombre de recours aux services d’urgence hospitaliers est plus faible cette année » , note l’institut. Depuis le 1er septembre 2013, parmi les nourrissons ayant eu recours aux services hospitaliers d’urgence pour bronchiolite , 61 % étaient des garçons et 48 % avaient moins de 6 mois, ce qui est habituellement observé.
 
 HÉLIA HAKIMI-PRÉVOT
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 2

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... Commenter

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 9

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter