Alternative libérale au tiers payant, la CSMF propose une carte de paiement santé à débit différé

Alternative libérale au tiers payant, la CSMF propose une carte de paiement santé à débit différé

20.11.2013
  • chassang

La Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) a présenté une alternative libérale au tiers payant obligatoire généralisé que le gouvernement souhaite instaurer d’ici à 2017.

Estimant que cette disposition revient à « déprécier l’acte médical » en rendant en apparence gratuite la consultation pour le patient, le syndicat propose une solution opérationnelle qu’il veut pragmatique. L’idée consiste à proposer aux grandes banques nationales de développer un système de carte bancaire à débit différé pour les consultations.

En pratique, les médecins qui le souhaitent seraient équipés de terminaux de paiement. A l’issue d’une consultation, le patient réglerait avec cette carte santé le praticien lui permettant de toucher directement ses honoraires. L’assuré, lui, ne serait débité que quelques jours plus tard, le temps que le remboursement de l’assurance-maladie et des complémentaires santé ait été effectué sur son compte. La franchise serait ainsi directement déduite du montant remboursé.

Un enjeu de 23 milliards pour les banques

« Ce système présente l’avantage d’être sûr et opérationnel rapidement, avant la fin de l’année 2014 », affirme le Dr Michel Chassang, président de la CSMF.

Les banques auraient tout intérêt à s’engager dans un tel dispositif, précise le leader confédéral, puisque le flux des honoraires médicaux représente chaque année 23 milliards d’euros qui pourraient leur échapper avec la généralisation du tiers payant. « Avec un tel système (basé sur le volontariat), le tiers payant généralisé devient inutile et la médecine préserve son caractère libéral », conclut Michel Chassang.

Le principe d’une carte de paiement santé à débit différé existe au moins déjà pour une banque, le Crédit Mutuel, mais pourrait être amené à faire des petits.

Une revalorisation ou un conflit tarifaire, prédit le Dr Chassang

La CSMF réclame l’ouverture urgente d’une négociation sur la revalorisation des actes médicaux et la révision à la hausse de la valeur du point de travail dans la nomenclature technique, bloquée à 0,44  euro depuis 2005. Depuis plusieurs années, l’objectif de dépenses des soins de ville est respecté, explique le Dr Michel Chassang, président de la CSMF. « Cette sous-exécution offre une opportunité historique pour un investissement significatif sur les honoraires médicaux. »
À défaut, le leader confédéral prédit un « conflit tarifaire en 2014 tels que ceux de 2002 et 2003 ». Très critique sur le budget de la Sécu sans perspective ni envergure, la CSMF exige l’ouverture rapide des négociations interprofessionnelles sur le travail et la rémunération des équipes.
 
 CHRISTOPHE GATTUSO
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 10 Commentaires
 
21.11.2013 à 13h05

« Et les inepsies continuent, lamentablement de la part de ce fossoyeur de la Médecine Générale... »

Répondre
 
21.11.2013 à 12h00

« A quand la publication de sa feuille d'impôts ?
Il ne sait plus quoi inventer après avoir avalisé le principe du tiers payant généralisé dont les médecins ne veulent pas !
Il faut céder la main, c'e Lire la suite

Répondre
 
21.11.2013 à 09h35

« Si Chassang n'a pas le courage de publier sa feuille d’impôts, qu'il démissionne. »

Répondre
 
21.11.2013 à 08h29

« Les médecins doivent rester financièrement
indépendants professionnellement de l'état et
des mutuelles ; pour le bien des patients.
Un acte, quelle que soit sa valeur est payé.
Et dans le mot hono Lire la suite

Répondre
 
20.11.2013 à 23h58

« Il se fout de nous [Edition de la rédaction. Restons courtois SVP]. On apprend déjà qu'il a avalisé le principe du tiers payant généralisé: Mais les medecins n'en veulent pas !!
Pourrait-il comme Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le programme santé de Fillon trouble (aussi) Les Républicains

Fillon

Y a-t-il quelque chose qui cloche dans le programme santé de François Fillon ? Ses très proches jurent que non mais, au sein des... 6

Bisphénol A, PCB... les femmes enceintes très exposées en France

femme enceinte exposition perturbateur endocrinien

Plus de 70 % de taux d'exposition au bisphénol A, 99,6 % d'exposition à au moins un phtalate, 100 % d'exposition aux pyréthrinoïdes... les... Commenter

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?-1

Un membre du cabinet de la ministre de la santé Marisol Touraine est pressenti au poste de directeur général adjoint du prestigieux centre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter