Les mystères de l’évasion héroïque de l’ex-otage Francis Collomp, diabétique et cardiaque

Les mystères de l’évasion héroïque de l’ex-otage Francis Collomp, diabétique et cardiaque

18.11.2013
  • 1384796165473368_IMG_116063_HR.jpg

Onze mois de détention, amaigrissement d’au moins 30 kg (38 selon son frère Denis), fuite sportive de 4-5 km à pied « rocambolesque » et « digne d’un livre d’aventures » comme l’a souligné François Hollande, aucun de ces éléments « ne permet de préjuger de l’état de santé de Francis Collomp », selon le Pr Boris Hansel, endocrino-nutritionniste à l’hôpital Bichat. L’ingénieur âgé de 63 ans était un otage plus fragile que les autres, diabétique (sans que l’on sache s’il s’agit d’un diabète insulinodépenant ou insulinorequérant), et ayant subi un triple pontage aorto-coronarien dix ans plus tôt, ce qui était un motif d’inquiétude supplémentaire pour les proches. Si pour l’instant, les conditions précises de détention de l’otage n’ont pas été clairement explicitées, il semblerait qu’il n’ait pas été maltraité, laissant penser qu’il ait pu suivre son traitement habituel. Après un premier bilan au Nigeria, Francis Collomp, une fois rapatrié en avion médicalisé, a été admis ce matin au Val-de-Grâce pour des examens médicaux et psychologiques.

Un amaigrissement à double sens

« Tout est possible, commente le Pr Hansel. Un amaigrissement massif peut être le signe d’une décompensation du diabète, tout comme il peut laisser présager d’une amélioration de l’état d’insulinorésistance dans le cas d’un diabète de type 2 avec un surpoids initial important. » Ce d’autant que la perte de poids n’est pas en soi un facteur toujours bénéfique dans le diabète de type 2, « puisque la perte musculaire signe une dénutrition protéique préjudiciable. Seule la fonte adipeuse intra-abdominale est bénéfique. Un bilan nutritionnel est indispensable ».

Même réflexion pour la durée prolongée de détention. Si décompensation il y a eu, la résistance dont il a fait preuve au cours de ces longs mois serait-elle un gage de santé sinon bonne au moins préservée ? « Impossible de préjuger du stade d’évolution du diabète, ajoute le Pr Hansel. Bien sûr, il y a les décompensations acido-cétosiques, brutales et menaçant le pronostic vital, mais le diabète peut aussi se déséquilibrer fortement sur un mode chronique avec une perte de poids progressive. »

Un esprit combatif

Si l’otage est apparu affaibli aux yeux de tous, sa femme Anne-Marie a déclaré qu’elle pensait « le voir plus fatigué que ça, mais je vois qu’il tient le coup, c’est un homme fort ». Francis Collomp a fait preuve d’une détermination hors norme pour préparer soigneusement son évasion et puiser les ressources physiques nécessaires à sa fuite. « Là encore, si l’on ne peut que saluer le courage et l’esprit combatif de Francis Collomp, on ne peut rien en conclure quant à la gravité de son état de santé, hormis de dire l’évidence, c’est-à-dire qu’il n’est pas en situation de décompensation gravissime avec coma. » Le frère de l’otage a rapporté à l’AFP que Francis Collomp s’était astreint à des exercices physiques réguliers et soutenus, pompes, abdominaux et marche de plusieurs km (jusqu’à 10-15 km) en rond dans sa cellule, ce qui a certainement contribué à préserver un capital musculaire et un moral d’acier.

Dr IRÈNE DROGOU
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 14 Commentaires
 
21.11.2013 à 12h22

« "mystère", "rocambolesque", "gouvernants amateurs", "réalité quotidienne"; et si on avait laissé la porte bien ouverte pour qu'il s'échappe, le fasse croire à tous pour ne pas avoir à justifier les Lire la suite

Répondre
 
21.11.2013 à 14h42

« Effectivement, la probabilité d'un tel montage pour camoufler le versement d'une rançon est loin d'être nulle. Quant aux autres commentaires sur cet article, je suis un peu navré de la naïveté de no Lire la suite

Répondre
 
20.11.2013 à 00h29

« Peut-être a-t-il une autre grave maladie ? Un cancer ? Arrêtons, c'est indécent... »

Répondre
 
19.11.2013 à 19h48

« Laissez le dire ce qu'il a envie de dire. Le secret médical existe même entre médecins. Vous avez obtenu son accord ? Il n'y a aucune question médicale de posée tout juste nous conforter dans la cer Lire la suite

Répondre
 
19.11.2013 à 14h33

« Comme diabétologue et comme humaniste, je trouve superbe qu'une personne censée être fragilisée par des maladies chroniques liées à un mode de vie pléthorique, nous administre une preuve magistrale Lire la suite

Répondre
 
19.11.2013 à 12h05

« Les médias devraient se dispenser de divulguer la façon dont Mr Collomp a réussi à s'échapper et donner des détails sur ses préparatifs, cela ne peut que servir aux kidnapeurs pour mieux perfectionn Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Antibiorésistance : l'OMS publie la liste des bactéries pour lesquelles la recherche de nouveaux antibiotiques est prioritaire

OMS

Pour mieux lutter contre l'antibiorésistance, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) publie ce lundi une liste des bactéries résistantes... Commenter

Plan maladies rares : les associations en appellent aux présidentiables Abonné

accroche evenement

À moins de 2 mois des présidentielles et à 3 mois et demi des législatives, les 210 associations et acteurs de la recherche, rassemblés dans... Commenter

Place des cliniques dans la présidentielle : la FHP délivre ses bons et mauvais points

fhp

Attentive à la tournure de la campagne électorale où la santé et la protection sociale tiennent une bonne place, la Fédération de... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter