Les sages-femmes rejettent les premières propositions ministérielles de revalorisation salariale à l’hôpital

Les sages-femmes rejettent les premières propositions ministérielles de revalorisation salariale à l’hôpital

14.11.2013
  • 1384439655472193_IMG_115714_HR.jpg

Les syndicats de sages-femmes ont rejeté mercredi les propositions du ministère de la Santé visant à augmenter leur salaire à l’hôpital, estimant l’offre trop basse. « En substance, ils ont proposé 100 euros mensuels de plus par sage-femme », a déclaré à l’AFP Annie-Claude Ottan, responsable de l’animation du collectif de sages-femmes de la CGT. « Le préalable à toute autre négociation, c’est une revalorisation salariale qui corresponde au rôle des sages-femmes, c’est la seule manière de montrer que le ministère est vraiment sensible à une revalorisation du statut des sages-femmes », a-t-elle ajouté. La CFDT santé sociaux a pour sa part déclaré être « dans l’attente d’une nouvelle proposition du gouvernement ».

Les négociations ont pour l’instant porté exclusivement sur les salaires des sages-femmes de la fonction publique hospitalière, et non sur la reconnaissance médicale qu’ont réclamée plusieurs milliers de professionnelles dans la rue la semaine dernière.

Une réunion sur le statut des sages-femmes doit se tenir le 19 novembre au ministère de la Santé. Les discussions porteront notamment sur la création du statut de praticien hospitalier pour les sages-femmes hospitalières.

 AVEC AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 6 Commentaires
 
15.11.2013 à 19h44

« Simplement : mêmes responsabilités, mêmes activités, même salaire ! Je suis d'accord. »

Répondre
 
15.11.2013 à 13h28

« On voit qu'on est en socialie : l'anarchie et la régression
sont partout. Et pourquoi pas des IGODE ? »

Répondre
 
15.11.2013 à 11h48

« Il existe une sélection des commentaires, c'est bien dommage. »

Répondre
 
KARINE P Presse/média 15.11.2013 à 12h52

Bonjour,
Il existe surtout des "règles de contribution" que vous êtes invités à consulter chaque fois que vous postez un commentaire.
La rédaction

Répondre
 
15.11.2013 à 11h35

« Si bac + 5 c'est pareil que bac + 12, et je ne compte pas le clinicat, fallait me le dire avant... »

Répondre
 
14.11.2013 à 22h09

« Les sages-femmes espèrent gérer des services de gynécologie obstétriques sans médecins a moindre coût, car c'est bien connu, les gynécos font trop d'examens complémentaires.
Je ne travaillerai jamai Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Épilepsie : l'ANSM alerte sur le risque de décès liés à l'utilisation hors AMM du Prodilantin

ansm

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met en garde les médecins des services d'urgence, de... 2

Calomniée mais confortée, l'interne Sabrina Ali Benali s'explique

Sabrina Ali Benali

Sa vidéo postée sur Facebook le 11 janvier a été vue 11 millions de fois. Un record. L’interne Sabrina Ali Benali y interpelle la ministre... 65

Primaire à gauche : pleins feux sur la santé, la protection sociale et les mutuelles !

debat

Jeudi soir, la première demi-heure du troisième débat de la primaire à gauche a montré à quel point la santé et la protection sociale sont... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter