L’intérêt des exercices pour réduire les chutes des personnes âgées est prouvé

L’intérêt des exercices pour réduire les chutes des personnes âgées est prouvé

30.10.2013
  • 1383151053468643_IMG_114773_HR.jpg

Des programmes d’activité physique adaptés sont de nature à réduire les chutes chez les personnes âgées, à la fois en fréquence et en gravité, selon un article publié par l’équipe de Patricia Dargent, Fabienne El-Khoury (Inserm « Hôpital Paul Brousse, Villejuif »), dans « The British Medical Journal ».

« Réduire le risque de tomber et améliorer les réflexes de protection lors d’une chute (comme mettre les mains devant soi), en faisant régulièrement des exercices ciblés pourrait être un moyen simple et faisable pour empêcher les fractures et d’autres blessures graves chez les personnes âgées. »

Ces auteurs ont réalisé une recherche de la littérature pour passer en revue tous les programmes existants sur la prévention des chutes et de leur gravité chez les personnes âgées. Ils publient une méta-analyse de 17 essais menés dans le monde entier, comportant un total de 2 195 sujets faisant de l’exercice et 2 110 n’en faisant pas (témoins).

L’âge moyen des participants est de 76 ans, et 77 % sont des femmes.

Deux des programmes étaient fondés sur des exercices de taï-chi. Les autres consistaient à faire des exercices simples d’entraînement de l’équilibre, le plus souvent associés à des exercices de renforcement musculaire.

Les résultats montrent « que ce type de programme permet de réduire significativement le taux des chutes entraînant un traumatisme grave, une fracture et/ou nécessitant des soins médicaux ». Les programmes réduisent le risque des fractures du col du fémur, et des conséquences des traumatismes nécessitant des soins médicaux et entraînant une perte d’autonomie parfois importante.

Les chercheurs voient aussi dans ces résultats une « preuve supplémentaire pour encourager des patients à participer aux programmes d’exercices de prévention des chutes ».

L’équipe de Patricia Dargent mène en ce moment en France un essai contrôlé, randomisé de recherche nommé « Ossébo », dans l’objectif de la prévention des chutes et des fractures par l’exercice physique. Le programme de recherche est réalisé chez des femmes de plus de 75 ans vivant à leur domicile. Les premiers résultats devraient être publiés en 2014.

 Dr BÉATRICE VUAILLE
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
31.10.2013 à 13h58

« Il y a plus de 10 ans déjà, un article du New England Journal of Médicine montrait que la force du quadriceps était prédictive de l'autonomie future à 5 ans. Mais l'idée que la dégradation des struc Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Parité dans les Ordres : une ordonnance précise la posologie, un défi pour le CNOM

ordre

Une ordonnance publiée ce 17 février au « Journal officiel » précise les dispositions législatives adoptées depuis un peu plus deux ans,... 15

L’espoir de la vitamine B3 (nicotinamide) dans le glaucome, un effet neuroprotecteur remarquable chez la souris

glaucome

« Tous les traitements du glaucome approuvés à ce jour reposent sur l’abaissement de la pression intra-oculaire. Notre étude montre que le n... Commenter

Décès de patientes traitées par docétaxel, le générique du laboratoire Accord dans le collimateur

ansm

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) informe, dans un courrier adressé aux professionnels de santé,... 30

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter