Aide médicale d’État : le député Goasguen (UMP) bataille pour obtenir les chiffres

Aide médicale d’État : le député Goasguen (UMP) bataille pour obtenir les chiffres

28.10.2013
  • 1382959624467209_IMG_114384_HR.jpg

Le député UMP Claude Goasguen, rapporteur spécial de la commission des finances, chargé de l’Aide médicale d’État (AME), ne décolère pas. Las de demander à l’assurance-maladie et au cabinet de Marisol Touraine les chiffres du nombre de bénéficiaires du dispositif et de son coût, il s’est rendu en personne mercredi 23 octobre au ministère de la Santé pour tenter de les obtenir, en vertu de ses fonctions de rapporteur spécial. « J’ai eu des chiffres très incomplets, ce qui témoigne d’une volonté de ne pas les communiquer. Pourquoi avance-t-on une enveloppe de 600 millions d’euros ? Sur quoi est-elle calculée ? » explique-t-il au « Quotidien ».

Le nombre de bénéficiaires de l’AME s’élève à 220 000 pour les trois premiers mois de 2012, 270 000 pour les trois premiers mois de 2013. « Mais c’est calculé à la petite semaine ! Je m’étais déjà affronté sur ce sujet avec le cabinet de Roselyne Bachelot. Mais au moins on avait des estimations », commente-t-il.

Manque d’anticipation

Claude Goasguen déplore le manque d’anticipation du gouvernement actuel, alors que Mayotte, nouveau département français, devrait faire gonfler le nombre de bénéficiaires de l’AME. « J’ai demandé les chiffres pour Mayotte, la Guyane, la Seine-Saint-Denis, et je n’ai eu qu’un silence gêné », affirme-t-il. Le ministère assure de son côté lui avoir « répondu de façon totalement transparente ».

Le député s’inquiète aussi de l’enveloppe consacrée aux crédits d’urgence pour les étrangers en situation irrégulière entrés sur le territoire il y a moins de 3 mois. Celle-ci est passée de 40 millions d’euros, dans la loi de finances de 2013, à 120 millions d’euros prévus pour 2014.

Auteur d’un rapport en 2011 sur l’AME, Claude Goasguen exclut sa suppression. « Elle répond à un besoin, mais il faudrait la limiter aux urgences, à la prophylaxie, aux grossesses et à l’enfance ». Il persiste et signe encore les conclusions qu’il tirait il y a deux ans. « L’AME est mal pilotée, mal contrôlée. Elle est gérée sur une base basse pour avoir davantage de crédits lors de la loi de financement rectificative. C’est un mécanisme incitatif vicieux » dénonce-t-il, avant de proposer une enveloppe fixe, et une caisse unique de gestion.

Claude Goasguen envisage déjà une prochaine visite avenue de Ségur.

 COLINE GARRÉ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 9 Commentaires
 
29.10.2013 à 08h04

« Y a ka mettre une nouvelle taxe , pour financer l'AME ( qui doit peser bien plus de 750 millions d'euros )... On présentera ça aux Français comme une mesure indispensable afin d'éviter les risques d Lire la suite

Répondre
 
29.10.2013 à 09h40

« Il n'y a plus (y a t il eu ?) de pilote dans l'avion ! Coiffons-nous tous du bonnet rouge, pour moi ce sera le béret rouge basque de ma région, et luttons en informant nos proches et moins proches d Lire la suite

Répondre
 
28.10.2013 à 21h20

« Pas facile en libéral de prendre en charge des patients ne parlant pas français, rarement anglais, arrivant aux RV avec des heures (voire des jours) de retard, plus rarement des heures d'avance et e Lire la suite

Répondre
 
29.10.2013 à 19h57

« Tant que tu continues... »

Répondre
 
T Médecin ou Interne 28.10.2013 à 20h48

« La CNAM va chercher à domicile les potentiels ayant droit en leur envoyant un courrier volumineux (enveloppe nominative à fenêtre, papier glace tricolore et questionnaire, les imprimeurs apprécieron Lire la suite

Répondre
 
28.10.2013 à 19h45

« La santé est gratuite pour les étrangers en situation irrégulière qui affluent en France des quatre coins du monde (et on peut les comprendre vu notre accueil les bras ouverts) ; il ne faut pas s'ét Lire la suite

Répondre
 
28.10.2013 à 17h19

« Et bien, il n'y a pas que l'UFML à batailler pour essayer de vérifier les chiffres avancés par l'UNCAM et le ministère de la Santé... Même les mandatés de la représentation nationale n'obtiennent pa Lire la suite

Répondre
 
28.10.2013 à 22h34

« Confiance ?
Je ne pense même pas qu'ils savent ce que ça veut dire... »

Répondre
 
29.10.2013 à 20h00

« « http://www.dailymotion.com/video/xuylnn_ucdf-cartoon_news
c'est clair! » »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

L’Allemagne autorise la prescription et le remboursement du cannabis à des fins médicales

cannabis

Les députés allemands ont donné leur feu vert, ce jeudi, à la prescription médicale du cannabis, mais aussi à sa délivrance en pharmacie et... Commenter

L'équipe santé de Fillon consulte les médecins et promet de supprimer le TPG obligatoire

Fillon

François Fillon prend activement le pouls de la profession. Son équipe santé a rencontré les 18 et 19 janvier les leaders des principaux... Commenter

Primaire à gauche : le comparatif des programmes

Primaire à gauche : le comparatif des programmes-0

Liberté d'installation, secteur II, déserts médicaux, santé publique, politique hospitalière...  « Le Quotidien » a décortiqué les... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter