C'est vous qui le dites - « Avec le paiement au forfait, le médecin est au service du financeur »

C'est vous qui le dites« Avec le paiement au forfait, le médecin est au service du financeur »

26.10.2013
  • vignette commentaires

Coup de gueule, avis d’expert, coup de cœur ou témoignage… La rédaction du « Quotidien » distingue chaque semaine un ou plusieurs commentaires, parmi les centaines postés au fil des jours par les lecteurs internautes.

 

Paiement à l'acte contre paiement au forfait. Le sujet était au cœur des débats aux Rencontres de La Baule, organisées par l'URPS médecins libéraux des Pays de la Loire. Cette lectrice, qui contribue à la richesse des forums du Quotidien, nous livre sa réflexion.

citation
Il y a près de vingt ans, l'excellent Dr London écrivit une charge contre les HMO américains. Il expliquait en substance : avec le paiement à l'acte, le médecin était au service du malade ; avec le paiement au forfait, le médecin est au service du financeur. (Oscar London, "Doctor Generic will see you now, 33 rules for surviving Managed Care", 1996, Ten Speed Press, Berkeley, California).
Comme d'habitude, nous faisons les mêmes bêtises que les Américains, avec vingt ans de décalage.
citation

Posté le 25 octobre par le Dr M.. Voir tous les commentaires sur le sujet : « À La Baule, la profession défend le socle du paiement à l’acte ».

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
JEROME M Médecin ou Interne 26.10.2013 à 15h57

« L'UFML ne dit pas autre chose!!! »

Répondre
 
26.10.2013 à 12h37

« Et vingt ans après les HMO qui utilisent ce système de rémunération pour leur patient ont fait le sondage de satisfaction auprès de ces derniers. Les patients étaient aussi satisfaits par les médeci Lire la suite

Répondre
 
27.10.2013 à 20h45

« Des sondages commandités par les HMO, qui leur sont favorables ? Sans blague ! Ce n'est pas à un médecin qu'on devrait rappeler qu'un sondage n'a pas grande valeur, et qu'on peut lui faire dire ce q Lire la suite

Répondre
 
26.10.2013 à 09h53

« A la différence près, c'est que l'année suivante la maîtrise médicalisé sera revenu, les caisses ne verseront plus rien à partir du 15/10 et au 1er novembre, il n'y aura en France plus que les médec Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La CNAM généralise une plateforme pour lutter contre le renoncement aux soins

revel

Nicolas Revel, directeur général de la caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM) a annoncé ce mardi la généralisation à l'ensemble du... Commenter

Un chirurgien de l'hôpital de Roubaix soupçonné de violences envers des patients et personnels

roubaix

Le conseil départemental de l'Ordre des médecins (CDOM) du Nord a ouvert une enquête hier, lundi, sur un chirurgien de l'hôpital Victor... Commenter

Des élus bourguignons manifestent pour l'ouverture d'une première année de médecine à Nevers

Une vingtaine d'élus de la Nièvre (Bourgogne-Franche-Comté), dont le président PS du département, Patrice Joly, se sont rassemblés lundi à... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter