« Tire-au-flanc, absents du vendredi » : les députés s’enflamment sur la fraude aux arrêts de travail

« Tire-au-flanc, absents du vendredi » : les députés s’enflamment sur la fraude aux arrêts de travail

25.10.2013
  • 1382702514466905_IMG_114281_HR.jpg

Patients ou prescripteurs, qui est responsable de la fraude à la Sécurité sociale en matière d’arrêts de travail ? La question du degré de contrôle des indemnités journalières maladie, et des moyens à mettre en œuvre, a suscité jeudi soir, 24 octobre, une vive passe d’armes entre les députés de l’opposition et ceux de la majorité, à l’occasion de l’examen du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2014.

Alors que l’Assemblée s’interrogeait sur les sanctions applicables en matière de fraude sociale, deux amendements (rejetés) de l’opposition ont mis le feu aux poudres. L’un propose de rendre obligatoire la convocation de l’assuré suspecté d’abus par le service médical de l’assurance-maladie (au vu de la fréquence des prescriptions d’arrêt de travail), l’autre réduit à deux mois d’arrêt de travail (au lieu de trois) le temps de latence avant un contrôle des arrêts longs.

Depuis 2007, le volume d’arrêts de travail a augmenté de 14 % dans la fonction publique territoriale et les arrêts de plus de quinze jours ont augmenté de 18 %, a argumenté l’opposition.

Soutenu par la dizaine de députés UMP actifs, Dominique Tian, élu des Bouches-du-Rhône a interpellé la majorité : « Vous êtes tous élus de collectivités locales et vous voyez cela tous les jours : les tire-au-flanc, ceux qui abusent du système, ceux qui ne sont jamais là le vendredi, ceux qui sont toujours blessés le lundi ! »

1 000 médecins dans le viseur

La majorité a répliqué avec force par la voix de Gérard Sebaoun. Alors que le président de la séance tentait de calmer les esprits, le député socialiste du Val d’Oise a exhorté l’opposition à « arrête[r] de proférer des mensonges en permanence !Si vous voulez contrôler, contrôlez les médecins hyperprescripteurs ! Selon la Cour des comptes, 1 000 médecins ont prescrit plus de 10 000 indemnités journalières en 2012 ! Attachez-vous à ceux-là et nous serons d’accord. Arrêtez de stigmatiser systématiquement les salariés ! ».

Refusant d’alimenter « un débat caricatural », Marisol Touraine a précisé être « fermement et fortement » engagée dans la lutte contre la fraude aux IJ. En 2012, a précisé la ministre de la Santé, il y a eu 2,2 millions d’arrêts de travail contrôlés dont 1,8 million pour maladie et 400 000 pour accident du travail ou maladie professionnelle (AT-MP). 450 millions d’euros ont été économisés, a-t-elle indiqué.

 ANNE BAYLE-INIGUEZ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 35 Commentaires
 
odile m Médecin ou Interne 30.10.2013 à 07h03

« L'hôpital qui se fout de la charité ! »

Répondre
 
28.10.2013 à 18h24

« Je suggère que les indemnités des parlementaires et autres élus, soient amputées proportionnellement à leur absentéisme et que cette somme soit reversée aux caisses... alors nous écouterons les leço Lire la suite

Répondre
 
29.10.2013 à 18h28

« Excellent. »

Répondre
 
29.10.2013 à 06h09

« Toi aussi mon ami, si tous les hommes "moraux" daignaient prendre une part de leur infime responsabilité humaine... »

Répondre
 
27.10.2013 à 21h31

« En fonction publique hospitalière, les arrêts longs sont quasi tous justifies. Les arrêts courts se multiplient pour lutter contre l'apparition des burn out... pendant un temps. Beaucoup d'arrêts lo Lire la suite

Répondre
 
28.10.2013 à 09h48

« Je suis médecin du travail dans un hôpital, et je vois de plus en plus de salariés reprendre le travail avec des fractures non consolidées( le foyer de fracture bouge à la moblisation), avec les fil Lire la suite

Répondre
 
27.10.2013 à 19h57

« Ces commentaires sont calamiteux, et démontrent l'ignorance de beaucoup, l'hypocrisie et l'irresponsabilité de certains sur cette question des arrêts de travail qui en fin de compte bénéficient à qu Lire la suite

Répondre
 
27.10.2013 à 08h47

« A noter que les fonctonnaires de l'Etat ne sont pas contrôlés par les médecins conseils de l'assurance-maladie. Ils bénéficient ainsi d'un régime de faveur par rapport aux salariés du secteur privé Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 22

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter