Majorations personnes âgées : l’UNOF met les EHPAD en demeure de payer

Majorations personnes âgées : l’UNOF met les EHPAD en demeure de payer

25.10.2013
  • 1382705133466951_IMG_114301_HR.jpg

Depuis plusieurs mois, regrette l’UNOF (généralistes de la CSMF), les fédérations d’établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et l’Assurance-maladie « se renvoient la balle » au sujet du paiement de la majoration pour personnes âgées (MPA) de cinq euros due pour les patients de plus de 85 ans.

Le syndicat dénonce l’attitude « totalement inadmissible » de nombreux établissements fonctionnant en budget global qui ne la versent pas aux médecins généralistes.

Dernier avertissement

« Cette majoration forfaitaire fait partie de la rémunération conventionnelle du médecin de secteur 1 depuis le 1er juillet », rappelle l’UNOF qui « lance un dernier avertissement » à l’Assurance-maladie et aux EHPAD pour qu’ils débloquent la situation.

Le syndicat invite tous les praticiens concernés à vérifier leurs bordereaux de paiement émis par ces établissements et l’Assurance-maladie « pour opérer un contrôle systématique du versement des sommes ». Il ajoute qu’il met en place une cellule d’entraide pour épauler les généralistes qui auraient du mal à se faire payer, et qu’il n’hésitera pas à déclencher une action « au cas où ce problème ne serait pas rapidement résolu ».

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 8 Commentaires
 
26.10.2013 à 09h29

« Un directeur d'EHPAD qui ne peut honorer les médecins au tarif normal peut justifier auprès via l'ARS d'une enveloppe supplémentaire de sa cpam correspondant à la différence depuis le premier juille Lire la suite

Répondre
 
28.10.2013 à 16h12

« Est-ce du français ? »

Répondre
 
26.10.2013 à 09h23

« A un directeur qui voulait remettre en cause ce nouveau tarif conventionnel, je lui est demandé si il comptait payer que 80% de sa facture d'électricité, de gaz et ses autres fournisseurs. Sa répons Lire la suite

Répondre
 
28.10.2013 à 16h15

« Franchement, je ne vois pas la justification de ces 5 euros supp. quand on voit la rapidité d une visite à domicile et de l'absence de contact humain de certains. »

Répondre
 
26.10.2013 à 09h18

« Effectivement, chacun doit assumer sa responsabilité, et du côté des médecins, signer le "contrat-type" imposé par le législateur au même titre que les 5 euros... »

Répondre
 
26.10.2013 à 08h58

« Non médecin, et âgée de moins de 85 ans, je découvre l'existence de cette majoration.
Mais qui a eu cette idée !! Je suis scandalisée... c'est une manifestation de discrimination et d'humiliation. » Lire la suite

Répondre
 
Hervé M Médecin ou Interne 26.10.2013 à 00h41

« DECIDEMENT, C 'EST A LA MODE DE NE PAS PAYER LES MEDECINS! DEPOSSESSION DE LEUR CAISSE DE RETRAITE, SUPPRESSION DE LEUR HONORAIRES (AVEC UN PEU D'AVANCE DANS LES EHPAD), ÇA NE VOUS INTRIGUE PAS ? ET Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
FILLON

François Fillon : « Le gouvernement socialiste a montré son mépris des médecins »

« Pas question de toucher à l'assurance-maladie, et encore moins de la privatiser ». Après des semaines de polémique, le candidat LR à l'élection présidentielle détaille sa contre-attaque sur le terrain de la santé. Il reproche au gouvernement d'avoir voulu imposer aux médecins le tiers payant – dont il supprimera, s'il est élu, le caractère obligatoire. Entretien. 13

À Saint-Lunaire, branle-bas de combat pour remplacer un généraliste

st lunaire

À Saint-Lunaire (Ille-et-Vilaine), station balnéaire près de Dinard, la prochaine saison touristique donne des sueurs froides à la mairie. L... Commenter

Les décotes tarifaires unilatérales ne passent pasLes radiologues prêts au bras de fer avec la CNAM Abonné

radiologue

Furieux de l'entrée en vigueur de nouvelles baisses de tarifs et des forfaits techniques imposées par l'assurance-maladie, les radiologues... 3

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions-1

Après dix mois de débats, une cinquantaine d’évènements réunissant plus de 2 000 personnes et une « importante » concertation sur Internet,... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter