Cigarette ne rime pas avec liberté, lance l’INPES aux ados

Cigarette ne rime pas avec liberté, lance l’INPES aux ados

16.10.2013
  • 1381939897463819_IMG_113457_HR.jpg

À la fin du collège, un élève sur six déclare être un fumeur quotidien. Si l’âge d’initiation en France recule légèrement, passant de 15,2 ans entre 2000 et 2005 à 15,6 ans entre 2005 et 2010, près de 20 % des adolescents de 15 ans fument tous les jours ; ils sont ensuite 24 % dans la tranche 15-19 ans, 41 % dans les 20-25 ans, selon les chiffres de l’étude Health Behaviour in School-aged children en 2010.

Or plus tôt les premières cigarettes surviennent, plus fortement et rapidement l’addiction s’installe. Ainsi, chez les 20-25 ans ayant fumé leur première cigarette avant 14 ans, 66 % fument quotidiennement, et 51 % fument au moins 10 cigarettes par jour. Ceux qui ont commencé entre 14 et 17 ans fument quotidiennement pour 52 % d’entre eux, et plus de 10 cigarettes pour 30 %. Loin d’être une transgression ou l’exercice de leur liberté, la cigarette devient rapidement une dépendance pour les jeunes, qui ne sont que 23 % à en avoir conscience.

Évaluer sa dépendance

C’est pour lutter contre ce tabagisme précoce que l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) lance sa nouvelle campagne d’information sur le thème de la liberté. « Les jeunes fumeurs ne pensent pas aux risques de cancers ou de maladies cardiovasculaires dans 20, 30 ou 40 ans. Ils se sentent invulnérables ou invincibles. La démarche de l’INPES est de susciter chez les jeunes un questionnement sur leur tabagisme et d’ancrer dans les esprits l’idée que le tabac, un symbole à leurs yeux d’émancipation, les prive en réalité de leur liberté », explique la directrice générale de l’INPES.

Parallèlement à un spot TV sur le sentiment de liberté chez les jeunes, opposé à la dépendance engendrée par la cigarette, l’INPES propose un site Internet « libre-ou-pas » pour permettre à l’adolescent d’évaluer sa dépendance.

 C. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 17

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 12

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter