Perception des systèmes de santé : Européens et Américains ne donnent pas la moyenne

Perception des systèmes de santé : Européens et Américains ne donnent pas la moyenne

15.10.2013
  • 1381854949463366_IMG_113307_HR.jpg

4,7 sur 10 : c’est la note moyenne que les Européens attribuent à leur système de santé. Le jugement le plus sévère émane de l’Italie (3,2) et de la Pologne (2,8). En Espagne, où des hôpitaux ferment sous l’effet de la crise, l’appréciation diminue : les Espagnols sondés n’accordent plus la moyenne à leur système de santé national (4,8 sur 10 en 2013, contre 5,1 en 2012 et 5,4 en 2011). Les Américains gratifient leur propre système de santé d’un 4,5 (en baisse). Le système de santé français récolte 5,1 sur 10.

Ces résultats sont tirés du baromètre* « santé et société » que publie Europ assistance. L’opinion varie d’un pays à l’autre selon les questions posées. Ainsi, les Italiens estiment que l’égalité dans l’accès aux soins se dégrade considérablement dans leur pays, tandis que cette perception progresse dans l’Hexagone. Américains et Français ont des attentes semblables s’agissant du financement des soins. Ils sont plus nombreux à préférer une hausse des franchises plutôt qu’un recours à l’impôt ou aux assurances privées.

39 % des Polonais renoncent à certains soins

Les renoncements aux soins progressent. En Pologne, quatre sondés sur dix ont reporté une prise en charge pour raison financière cette année. En France, c’est une personne sur trois. À quoi renoncent les Français ? Aux soins dentaires et aux lunettes, avant tout, mais aussi aux soins courants, aux achats de médicaments et à certains soins lourds.

Consulter son médecin via Internet n’emballe qu’à moitié le panel de personnes interrogées : les Suédois et les Espagnols s’y montrent plus favorables que les Allemands et les Autrichiens. « 59 % des Européens et 61 % des Américains pensent qu’il faut développer la robotique pour prolonger le maintien à domicile des personnes âgées et dépendantes », note cependant Europ Assistance.

* Baromètre réalisé par le CSA auprès de 5 000 personnes réparties sur 9 pays et interrogées en mai et juin 2013.

D. CH.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
15.10.2013 à 19h44

« Quand mes patients rouspètent contre le système de santé français, c'est généralement en sortant d'un service hospitalier où le médecin parlait mal français (souvent les urgences) ! »

Répondre
 
15.10.2013 à 22h38

« Cela est lié au fait que les médecins originaires de France n'ont pas envie de donner des exemples aux autres issus de l'étranger. »

Répondre
 
15.10.2013 à 19h40

« Les Français renonceraient "aux soins courants, aux achats de médicaments" ? J'ai de gros doutes. Que veut-on dire par là ? Si ce sont les médicaments non remboursés par exemple, ce n'est pas bien g Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Malgré de « vives critiques », la FMF décide de rester partenaire de la convention

hamon

Moins d'un an après avoir été signataire surprise de la convention médicale en août, la Fédération des médecins de France (FMF), réunie... 4

Cellules, ADN, exosomes, des indices dans le sang à exploiterComment le matériel tumoral circulant peut révolutionner le cancer Abonné

cancer

La détection du matériel tumoral circulant ouvre de nouvelles perspectives pour une meilleure prise en charge des cancers, plus précoce,... Commenter

Un conflit médical dégénère et jette le discrédit sur un service de dermatologieAccusations publiques, harcèlement : le CHU de Besançon dans la tourmente Abonné

besancon

Ancien chef de service de dermatologie au CHU de Besançon, le Pr Philippe Humbert a dénoncé des maltraitances présumées envers d'anciens... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter