Nancy : un médecin tire en l’air pour calmer une patiente

Nancy : un médecin tire en l’air pour calmer une patiente

11.10.2013

Mardi 9 octobre, une femme médecin généraliste de Nancy reçoit une patiente à son cabinet. Celle-ci, manifestement mécontente d’un précédent diagnostic de la généraliste et de la prescription qui en découlait, demande à récupérer son dossier médical.

« Le ton monte rapidement entre les deux femmes », indique « l’Est républicain » qui relate l’affaire. La généraliste sort alors d’un tiroir un revolver du type « Gomm Cogne » (qui fonctionne avec des projectiles en caoutchouc)... et tire en l’air. Selon le journal, la balle tirée laissera une marque au plafond du cabinet, tandis que deux témoins présents dans la salle d’attente préciseront avoir nettement entendu des éclats de voix et un bruit de détonation.

Tir involontaire

La patiente prend la fuite et alerte immédiatement la police qui place la généraliste en garde à vue. Celle-ci invoque un tir involontaire avec cette arme non létale, cependant soumise à déclaration. L’enquête a mis en évidence que la femme médecin détenait légalement cette arme, achetée selon elle après « avoir subi des menaces physiques et verbales » de plusieurs patients.

La généraliste a été remise en liberté le soir même. Selon « l’Est républicain », le parquet souhaite s’accorder un moment de réflexion et prendre connaissance de tout le dossier avant d’engager ou non des poursuites judiciaires.

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 36 Commentaires
 
19.10.2013 à 12h32

« Content de ne pas en être... »

Répondre
 
14.10.2013 à 21h56

« J'imagine sans peine le désarroi de cette généraliste ; elle se fait agresser, elle essaye de se défendre et elle finit en garde à vue ???? Comment continuer l'activité de cabinet dans ces condition Lire la suite

Répondre
 
13.10.2013 à 21h42

« Je lui conseille de prendre des cours de krach maga... et de n'utiliser son arme que si ceux ci ne sont pas applicables. »

Répondre
 
12.10.2013 à 17h12

« Je n'ai pas d'arme, mais je prends toujours soin de ne pas laisser trainer sur mon bureau, à la portée d'une folle psychopathe , mes ciseaux ou mon coupe papier que j'utilise pour ouvrir les envelop Lire la suite

Répondre
 
13.10.2013 à 12h57

« Quel raisonnement peut donc bien vous faire réserver aux femmes "folle psychopathe" la potentialité de vous blesser avec une arme d'opportunité trouvée sur votre bureau, comme des ciseaux ou un cou Lire la suite

Répondre
 
12.10.2013 à 16h38

« Soyons solidaires ! Et essayons de comprendre pourquoi notre consœur en est arrivée là. Si la patiente était très menaçante peut-être même physiquement elle a eu peur pour son intégrité et a dissuad Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Les dépassements rétablis à l'hôpital, une « insulte à la démocratie » selon les usagers

depassement

Le Collectif interassociatif sur la santé (CISS, usagers) s'offusque de la récente ordonnance rétablissant officiellement les dépassements... 9

Les consultations avancées de médecine générale par les hôpitaux ulcèrent la FMF

fmf

L'organisation par certains hôpitaux de consultations de médecine générale hors les murs de l'établissement, comme à Maubeuge (Nord), fait... 3

Gare au risque cardiovasculaire pendant la vague de froid, prévient la Fédération française de cardiologie

froid

Alors que la vague de froid s'étend ce mercredi à la quasi-totalité de la France, les appels à la vigilance se multiplient. La Fédération... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter