Le suicide, la 3e cause de décès chez les agriculteurs

Le suicide, la 3e cause de décès chez les agriculteurs

10.10.2013
  • 1381419893461837_IMG_112728_HR.jpg

L’Institut de veille sanitaire (InVS) publie aujourd’hui les résultats de la première analyse exhaustive de mortalité par suicide chez les agriculteurs exploitants, grâce à une collaboration avec la Caisse centrale de la mutualité sociale agricole (CCMSA).

Si un excès de suicide avait été mis en évidence par le passé dans de nombreux travaux nationaux et internationaux, les indicateurs de mortalité obtenus confirment cet état de fait. Sur la période 2007-2009, le suicide arrivait en 3e cause de décès parmi les exploitants agricoles ayant exercé pendant au moins l’une des trois années d’études. Le suicide se positionne après les décès par cancer et par maladies cardiovasculaires.

Exploitants agricoles et filières d’élevage bovin

En chiffres, cela se traduit par 3 766 décès dans une population de 500 000 travailleurs chaque année, avec une surmortalité masculine toutes causes (2 769 décès chez les hommes pour 997 chez les femmes). Parmi ces décès, ont été enregistrés 417 suicides chez les hommes et 68 chez les femmes.

Les agriculteurs exploitants hommes sont particulièrement concernés, avec un excès significatif de suicides à partir de 2008 par rapport à la population générale de même âge. Cette surmortalité par suicide est de 28 % en 2008 et de 22 % en 2009. L’excès est notamment marqué chez les hommes entre 45 et 64 ans et plus particulièrement dans les filières d’élevage bovins-lait et bovins-viande. Ces observations coïncident avec la survenue de problèmes financiers dans ces secteurs à la même période.

Cette étude s’inscrit dans le plan de prévention du suicide dans le monde agricole, annoncé par le ministère de l’Agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt en mars 2011 et dont la mise en œuvre a été confiée à la Mutualité sociale agricole (MSA). Ces résultats confirment la nécessité de poursuivre la surveillance dans cette population. Si cette étude descriptive ne permet pas de conclure à une relation causale, les chercheurs comptent sur l’actualisation des données pour suivre l’évolution du phénomène et avancer des hypothèses explicatives.

Rapport de l’InVS « Surveillance de la mortalité par suicide des agriculteurs exploitants ».

 Dr I. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
10.10.2013 à 22h54

« J'ai lu que le taux de suicide chez les agriculteurs était de 28 pour 100 000/an : quel taux retrouve cette étude ? Dans le même article les professionels de santé avaient un taux de suicide de 33 p Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Accès aux soins : l'Ordre inventorie « les solutions qui marchent » Abonné

maison de santé

Maisons ou pôles de santé, terrains de stage libéraux, groupements de coopération sanitaire attractifs, initiatives en tout genre : nos... 5

Santé, assurance-maladie : Fillon ripoline son projet, ce qu'il faut retenir

fillon

Après le remède de cheval, la méthode douce ? Accusé par ses adversaires de vouloir privatiser la Sécurité sociale, François Fillon a... 5

À la faculté de médecine Saint-Antoine, des vidéos pour sensibiliser les futurs médecins à l'empathie

saint antoine

Mettre en scène les consultations chez un généraliste pour sensibiliser les futurs praticiens à la relation médecin-patient, c'est... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter