Un think tank avance des propositions pour booster les coopérations public-privé

Un think tank avance des propositions pour booster les coopérations public-privé

09.10.2013

L’observatoire de la régionalisation, cercle de réflexion sur l’évolution du système de santé, formule plusieurs propositions en faveur des coopérations public-privé, aussi appelées groupement de coopération sanitaire.

Le think tank veut d’abord « permettre aux acteurs du terrain de proposer un projet territorial de santé en lien avec l’agence régionale de santé » (ARS). Il s’agit d’un projet commun d’offre de soins qui énumère les besoins de santé et médico-sociaux du territoire, les objectifs des professionnels et l’évolution de l’offre de soins et médico-sociale. Les acteurs seraient accompagnés par un « management participatif spécifique des projets » sur le partage de l’information, l’échange et la formation.

Valoriser les bonnes pratiques de terrain

Autre gage de transparence, un « cahier des charges de territoire » définirait le rôle de chacun dans chaque domaine de soins : premier recours, hospitalier autour d’un plateau technique ouvert, recours, et aval (soins de suite et de réadaptation et médico social).

Afin de « créer une convergence plus forte » entre les parties prenantes à la coopération, l’observatoire milite pour des contrats d’action de territoire entre la direction générale de l’offre de soins (DGOS, ministère), l’agence régionale de santé (ARS) et les différents acteurs impliqués. Afin de partager et valoriser les bonnes pratiques du terrain, les remontées d’expériences aux tutelles doivent être plus systématiques.

Enfin, il faut « apporter plus de souplesse » aux établissements afin de permettre aux hôpitaux d’être « concurrentiels et réactifs par rapport à leurs homologues du secteur privé ».

 A.B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

C à 25 euros : les médecins de Romillé encourent 6 mois de non-prise en charge de leurs cotisations sociales

Romillé

Quatre médecins contestataires de Romillé (Ille-et-Vilaine), qui cotent le C à 25 euros depuis février 2016, ont été entendus hier... 25

Bilan des ECNi 2016 : moins de candidats, les jeunes ont cartonné, l'ophtalmo au top !

ecni

La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), en partenariat avec le Centre national de gestion... 1

Les gastro-entérologues veulent sensibiliser les Français à la prévention des cancers digestifs

gastro

À l'occasion des Journées francophones d’hépatogastroentérologie et d’oncologie digestive (JFHOD), la Société nationale française de gastro-... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter