Une couverture santé pour tous : la réforme qui continue de diviser l’Amérique

Une couverture santé pour tous : la réforme qui continue de diviser l’Amérique

02.10.2013
  • 1380725710459520_IMG_112162_HR.jpg

La réforme « Obamacare », votée en 2010 aux États-Unis, entre dans sa phase concrète cette semaine. Les Américains dépourvus de couverture santé (ils sont environ 50 millions) peuvent se rendre sur Internet afin d’y chercher un contrat. Des sites proposent des offres plus ou moins avantageuses selon les États et le jeu de la concurrence.

Être assuré pour sa santé deviendra une obligation Outre-Atlantique à partir du 1er janvier 2014. Les réfractaires pourront écoper d’une amende à partir du 31 mars. Des aides publiques seront versées aux personnes les moins aisées pour payer les compagnies d’assurance (via un crédit d’impôt).

Un risque individuel à la charge de chacun

Cette révolution décidée à l’échelon fédéral, et actée pendant le premier mandat d’Obama, ne va pas de soi aux États-Unis, où la santé est perçue comme un risque individuel à la charge de chacun. La maladie est la première cause de faillite personnelle chez l’oncle Sam.

Les républicains, opposés à la réforme depuis la première heure, ont tenté d’obtenir un report de la mise en place de la loi. Vaine tentative qui se solde par la paralysie partielle du gouvernement depuis 24 heures, faute d’accord conclu sur le budget fédéral. Cette absence de budget entraîne des effets spectaculaires : 800 000 fonctionnaires américains sont au chômage forcé depuis 24 heures, et ce, pour une durée indéterminée.

Le président américain, contre vents et marées, garde le cap. « La loi sur l’assurance médicale abordable va de l’avant, son financement est déjà en place et vous ne pouvez pas l’interrompre », a déclaré Barack Obama à l’adresse des républicains.

D. CH.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
03.10.2013 à 07h02

« On peut comprendre certaines réticences aux usa, quand on voit en France ce qui se passe sur les mutuelles : rendus obligatoire par la loi à tout salarié, et aussitôt considérés comme un avantage à Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du col de l'utérus : le frottis permet d'éviter 9 cas sur 10

FROTTIS

« Grâce au frottis de dépistage, le cancer du col de l’utérus peut être évité dans 9 cas sur 10 », rappelle l'Institut national du cancer (I... 2

Hamon et Valls, deux candidats qui bousculent les médecins libéraux

hamon valls

Benoît Hamon a créé la surprise ce dimanche en remportant avec 36,3 % des voix le premier tour de la primaire à gauche devant l'ex-Premier... 13

Souffrance des soignants : la plateforme SPS a reçu 250 appels depuis fin novembre, surtout des femmes

sps

La plateforme d'appel* de l'association Soins aux professionnels de santé (SPS), lancée le 28 novembre et présidée par l'ancien patron du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter