Prothèses PIP : l’ANSM dément avoir dissimulé des informations

Prothèses PIP : l’ANSM dément avoir dissimulé des informations

02.10.2013
  • 1380709733459405_IMG_112149_HR.jpg

Selon Mediapart, un rapport interne très critique de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), rédigé au 1er trimestre 2012, et relatif au silence de l’AFSSAPS (devenue par la suite l’ANSM) sur les risques liés aux prothèses défectueuses PIP, n’aurait jamais été rendu public. En lieu et place, l’Agence aurait remis à Xavier Bertrand, à l’époque ministre de la Santé, un rapport officiel expurgé de ces informations embarrassantes.

Mediapart ajoute que L’AFSSAPS « aurait dû réagir dès 2007 et au plus tard en 2008 » aux remontées de matériovigilance faisant état d’une défectuosité accrue de ces prothèses mammaires. Or, en avril 2011, soit plus d’un an après le retrait du marché des prothèses, elle conseillait seulement « un examen clinique et une échographie tous les six mois ».

Démenti de l’ANSM

L’Agence du médicament dément formellement avoir dissimulé des informations. Selon elle, « ce n’est que deux mois après la remise publique de ce rapport, qu’un salarié de l’ANSM a remis de sa propre initiative à la direction générale une analyse personnelle et rétrospective, établie sur la base des mêmes données toxicologiques et de matériovigilance que celles figurant dans le rapport remis au ministre le 1er février 2012 ».

L’ANSM assure n’avoir « jamais souhaité occulter aucun document ou information nécessaire à l’enquête judiciaire ». Bien au contraire, « une instruction judiciaire étant ouverte sur ce dossier, l’Agence a spontanément remis au juge en charge de l’instruction le document élaboré par son salarié ».

Le procès du patron de PIP, Jean-Claude MAS, s’est tenu en mai dernier à Marseille devant le tribunal correctionnel. Le jugement doit être rendu le 10 décembre.

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du col de l'utérus : le frottis permet d'éviter 9 cas sur 10

FROTTIS

« Grâce au frottis de dépistage, le cancer du col de l’utérus peut être évité dans 9 cas sur 10 », rappelle l'Institut national du cancer (I... 2

Hamon et Valls, deux candidats qui bousculent les médecins libéraux

hamon valls

Benoît Hamon a créé la surprise ce dimanche en remportant avec 36,3 % des voix le premier tour de la primaire à gauche devant l'ex-Premier... 6

Souffrance des soignants : la plateforme SPS a reçu 250 appels depuis fin novembre, surtout des femmes

sps

La plateforme d'appel* de l'association Soins aux professionnels de santé (SPS), lancée le 28 novembre et présidée par l'ancien patron du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter