Le mode de vie peut allonger les télomères

Le mode de vie peut allonger les télomères

17.09.2013
  • 1379429722454854_IMG_111006_HR.jpg

Le raccourcissement des télomères au fil du temps, c’est-à-dire le vieillissement que l’on pensait « inné », n’est pas déterminé par la seule hérédité. Pour la première fois, des chercheurs californiens montrent que le fait d’adopter un mode de vie plus sain se traduit par une inversion du phénomène : un rallongement des télomères. « Nos gènes et les télomères ne sont pas nécessairement une fatalité », explique le Pr Dean Ornish, l’auteur principal.

Au cœur du vieillissement cellulaire

Les télomères sont des « capuchons protecteurs » situés à l’extrémité des chromosomes, qui affectent la vitesse du vieillissement cellulaire. Ces combinaisons d’ADN et de protéines ont pour effet de préserver la stabilité des chromosomes. Plus les télomères deviennent courts, plus les cellules vieillissent et meurent rapidement. Récemment, le fait d’avoir des télomères courts a été associé à plusieurs maladies liées à l’âge, telles que les cancers, la démence vasculaire, les maladies cardio-vasculaires, l’ostéoporose et le diabète.

Alimentation, exercice, stress

Les chercheurs ont suivi 35 patients ayant un cancer de la prostate peu avancé et suivis de façon très régulière dans un protocole de « surveillance active ». Dix d’entre eux ont été inclus dans le bras au mode de vie modifié comportant un régime riche en végétaux (riche en fruits, légumes et céréales non raffinées, pauvre en graisses et en glucides raffinés), de l’exercice modéré (marche ≥ 30 minutes par jour, 6 jours par semaine), une réduction du niveau de stress (stretching, respiration et méditation inspirés du yoga) et la fréquentation hebdomadaire d’un groupe de soutien. Les 25 autres participants poursuivaient leur vie habituelle.

Un allongement de 10 %

Par rapport aux témoins, le groupe « mode de vie » a présenté une augmentation significative de la longueur des télomères d’environ 10 %. Et, plus les sujets suivaient les recommandations du programme, plus l’amélioration de la longueur des télomères était notable. À l’inverse, comme attendu, le groupe témoin a présenté un raccourcissement des télomères, chiffré à près de 3 % à la fin du suivi. Si ces résultats se confirmaient dans la population générale par la suite, il y a fort à parier, selon les chercheurs, que l’allongement des télomères puisse permettre d’éviter certaines maladies liées à l’âge et même d’augmenter l’espérance de vie.

« The Lancet Oncology », publié en ligne le 16 septembre 2013

 Dr I. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
24.09.2013 à 20h05

« "Dix d’entre eux ont été inclus dans le bras"? »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le programme santé de Fillon trouble (aussi) Les Républicains

Fillon

Y a-t-il quelque chose qui cloche dans le programme santé de François Fillon ? Ses très proches jurent que non mais, au sein des... 6

Bisphénol A, PCB... les femmes enceintes très exposées en France

femme enceinte exposition perturbateur endocrinien

Plus de 70 % de taux d'exposition au bisphénol A, 99,6 % d'exposition à au moins un phtalate, 100 % d'exposition aux pyréthrinoïdes... les... Commenter

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?-1

Un membre du cabinet de la ministre de la santé Marisol Touraine est pressenti au poste de directeur général adjoint du prestigieux centre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter