Stratégie nationale de santé, loi autonomie : Ayrault ne renonce pas

Stratégie nationale de santé, loi autonomie : Ayrault ne renonce pas

13.09.2013
  • ayrault

Au cours d’une rencontre organisée ce vendredi par l’association des journalistes de l’information sociale (AJIS), le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a annoncé que le rapport Cordier, socle de la stratégie nationale de santé prévue pour 2014, serait officiellement remis le 23 septembre à Marisol Touraine (Santé) et Geneviève Fioraso (Recherche et Enseignement supérieur).

« Je considère que les choses doivent s’engager de manière forte et durable. Je tiens à la mise en œuvre et à la réussite de cette stratégie nationale de santé qui a une vraie cohérence », a-t-il commenté, ironisant au passage sur les fuites qui ont donné lieu cet été à un cafouillage autour du rapport des « sages ».

Financement incertain

Interrogé sur le calendrier flottant de la réforme de l’autonomie, Jean-Marc Ayrault a confirmé qu’un projet de loi serait présenté « soit d’ici à la fin de l’année, soit courant 2014 sur toutes ces questions très importantes pour la société ». Une réunion est prévue ce vendredi après-midi avec la ministre déléguée aux personnes âgées Michèle Delaunay pour faire le point « sur l’avancement du chantier ».

En revanche, le chef du gouvernement est resté évasif sur les pistes de financement de la réforme. « Il y a des choses plus faciles à faire, moins coûteuses. La CASA (contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie, NDLR) a déjà commencé à financer de premières étapes. L’idée c’est d’y aller progressivement  » a indiqué le Premier ministre. « Effectivement, il y a aura des problèmes de financement à certains moments, et des arbitrages à faire, a-t-il reconnu. Nous devrons tenir compte des contraintes liées au nécessaire redressement économique ». Et de tempérer en rappelant que, contrairement à ses voisins européens, la France bénéficie d’une démographie dynamique.

Jean-Marc Ayrault a enfin assuré que le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2014 ne contiendra pas de taxe supplémentaire.

 COLINE GARRÉ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
2 Commentaires
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 14.09.2013 à 09h44

« Loi autonomie pas de taxes, mais une assurance obligatoire à partir de 50 ans pour que 15% des + de 85 ans entrant en Ehpad puissent bénéficier d'une aidesi'il sont GIR1 soit 15% à nouveau ce qui fa Lire la suite

 
14.09.2013 à 16h58

« L'aide ne concerne pas que les personnes en EHPAD . Il y a aussi celles , les plus nombreuses , qui restent chez elles , avec un ballet d'aides à domicile . Mais cela ne suffit pas , en cas de déme Lire la suite

A la une

add

Santé au travail, médiateurs, coaching : comment Touraine veut « soigner les soignants » dans les hôpitaux

touraine

Attendu depuis des mois par la communauté hospitalière, le plan d'action du gouvernement visant à améliorer les conditions de travail des... 7

Vaccination par les pharmaciens, protection maternité : le budget de la Sécu définitivement adopté

vaccin ph

Le Parlement a adopté définitivement ce lundi, par un ultime vote de l'Assemblée nationale, le PLFSS 2017 (projet de loi de financement de...

Fils de médecins, Macron défend la « révolution » de la santé  Abonné

MACRON

Plutôt qu'un « catalogue d'espoirs déçus », c'est une « vision, un récit, une volonté » que propose Emmanuel Macron dans son ouvrage «...

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter