La lutte contre les sites Internet des anti-IVG s’organise

La lutte contre les sites Internet des anti-IVG s’organise

13.09.2013
  • ivg

Pour contrer l’influence des sites anti-avortement, le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE/fh) recommande la création « d’un site Internet institutionnel dédié » à destination des femmes et des professionnels. Le HCE/fh a remis à la ministre des Droits des femmes son rapport ce vendredi.

Najat Vallaud-Belkacem, l’avait regretté en janvier dernier : « Sur Internet, les associations comme le Planning familial ont perdu du terrain. La question qui se pose est celle du référencement » des sites sur le sujet. Elle avait alors cité l’exemple du site www.ivg.net.

Le rapport, réalisé à sa demande et remis de façon anticipée, fait le même constat. « Alors qu’une information fiable et accessible est fondamentale pour garantir l’exercice du droit à l’avortement par les femmes, les organisations anti-IVG sont les plus visibles et accessibles sur Internet », souligne le Haut Conseil.

S’il évoque les pistes juridiques, celles-ci n’apparaissent pas comme la meilleure riposte au problème. « L’efficacité et l’urgence appellent l’État à innover et s’adapter à l’information et la communication sur Internet », explique le HCE/fh. D’où sa recommandation de financement d’un « dispositif global » susceptible d’assurer sur le long terme, « une information fiable et de qualité ».

Des outils pérennes

Le dispositif proposé par le HCE/fh s’appuie sur 4 outils pérennes, au premier rang desquels le site Internet dédié mais aussi la mise en place d’un numéro national « guichet unique » à 4 chiffres, anonyme et gratuit. Afin de s’assurer le bon fonctionnement de ces deux premiers outils, le HCE/fh juge « indispensable » de créer une « équipe IVG » composée à la fois de professionnel(lles) formés sur les thématiques de la contraception et de l’IVG et de technicien(e)s informatiques maîtrisant les outils Internet. Enfin une campagne nationale d’information, la première sur le thème « sexualité, contraception, avortement », devra faire la promotion du site et du numéro dédiés.

Ce premier rapport a été réalisé par la Commission « Santé, droits sexuels et reproductifs » du Haut Conseil dans lequel figurent notamment Béatrice Boisseau-Meriau, au nom de la Direction générale de la santé, Cathrine Favier, présidente nationale du Planning familial, Nathalie Bajos, directrice de recherche à l’INSERM. Des professionnels comme le Dr Jean-Claude Magnier, gynécologue et co-président de l’Association nationale des centres d’IVG et de contraception (ANCIC), le Dr Philippe Faucher, secrétaire général du réseau REVHO (Réseau entre la ville et l’hôpital pour l’orthogénie, et le Dr Philippe Lefebvre, chef de pôle Femme-mère-enfant et du service d’orthogénie du centre hospitalier de Roubaix.

Un second rapport plus global portant sur l’accès à l’IVG est prévu pour le 21 octobre prochain. Près de 40 % des Françaises ont recours à une interruption volontaire de grossesse dans leur vie et 38,9 % d’entre elles utilisent Internet pour des questions de santé. En France 222 500 IVG sont pratiqués chaque année.Depuis janvier 2013, l’intervention est intégralement remboursée.

 Dr LYDIA ARCHIMÈDE
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 6 Commentaires
 
15.09.2013 à 09h38

« L'avortement n'est pas un droit. Par ailleurs, certainement comme beaucoup de confrères, je peux témoigner de la souffrance psychologique post-avortement mais il n'est pas de bon ton d'en parler en Lire la suite

Répondre
 
14.09.2013 à 08h36

« Pourquoi chacun de vos articles concernant indifféremment IVG, grossesse, contraception, accouchement ...enfin , globalement tout ce qui touche a la vie génitale ou sexuelle des femmes est quasi inv Lire la suite

Répondre
 
Lilith Médecin ou Interne 14.09.2013 à 18h15

« Bonne idée, la photo d'une verge fatiguée.
Ça nous changera de l'inévitable tas de comprimés losangiques et bleus qui illustrent SYSTÉMATIQUEMENT le sujet de l'impuissance. »

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 14.09.2013 à 13h27

« Ça c'est bien vrai, il y en a vraiment marre. Sans parler des paires de seins à chaque fois qu'il s'agit de mammographies, etc. J'attends en vain des verges flaccides pour les problèmes d'impuissanc Lire la suite

Répondre
 
13.09.2013 à 21h11

« Le prix Nobel des Hauts Comités inutiles »

Répondre
 
13.09.2013 à 20h46

« Et le coût de ce site est de... »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Mise à jour des diplômes, nouveau statut, évaluation des compétencesRéforme de l'internat : ce qui va changer en 2017

med legale

Le décret très attendu engageant la réforme du 3 e cycle vient d'être publié au « Journal Officiel ». Comment seront formés les médecins de... 1

Pr Alain Fischer (immunologiste, AP-HP) : « La priorité absolue, c'est de protéger les plus vulnérables » Abonné

fischer

La Pr Alain Fischer, immunologiste et père de la thérapie des « bébés-bulle », a présidé le comité d'orientation de la concertation... Commenter

Dans les meetings et les médias, sur les réseaux sociauxLa santé s'immisce dans la course à l'Élysée Abonné

evenement

Trop technique, trop risqué, trop clivant : dans les campagnes présidentielles, le thème de la santé a toujours été escamoté, voire absent.... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter