Avenir de la maternité des Lilas : le Pr Frydman chargé d’un audit par l’ARS

Avenir de la maternité des Lilas : le Pr Frydman chargé d’un audit par l’ARS

11.09.2013
  • 1378896978453167_IMG_110562_HR.jpg

Le Pr René Frydman, père médical du premier bébé-éprouvette français, est chargé d’évaluer le projet de relocalisation de la maternité des Lilas (Seine-Saint-Denis), a annoncé mardi l’agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France, engagée dans un bras de fer avec le personnel de l’établissement.

Le directeur de l’ARS, Claude Evin, a demandé au Pr Frydman d’étudier « en toute indépendance » l’hypothèse d’un déménagement de la maternité à Montreuil (Seine-Saint-Denis), à 3,5 kilomètres de l’actuelle maternité, dont les locaux sont vétustes. Le célèbre gynécologue devra « apprécier si ce projet est adapté aux spécificités propres au projet médical porté par les équipes de la maternité », indique l’ARS dans un communiqué. Ses conclusions sont attendues le 15 octobre.

Lieu emblématique

La maternité des Lilas, lieu emblématique de la lutte pour le droit des femmes, accueille 1 650 naissances et pratique 1 200 avortements par an.

Cette décision de l’ARS intervient quelques jours après la sortie d’un calendrier dans lequel des sages-femmes de la maternité ont posé dénudées pour protester contre ce qu’elles estiment être une fermeture déguisée de l’établissement.

Pour des raisons financières, il n’est plus question de reconstruction (sur 5 000 m2) de la maternité mais d’un transfert dans des locaux désaffectés de 1 500 m2 de l’hôpital intercommunal de Montreuil, avait annoncé début juin l’ARS, relançant les craintes des personnels et médecins de l’établissement.

 A. B.-I. (avec l’AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
sécurité

968 agressions déclarées en 2016 : année noire pour la sécurité des médecins

Le nombre de d'agressions de praticiens déclarées s'est envolé en 2016 pour atteindre un nombre record, selon un bilan de l'Observatoire de la sécurité des médecins publié en exclusivité par « le Quotidien ». Dans deux tiers des cas, les incidents concernent un généraliste. Les menaces verbales restent majoritaires mais les cas de vandalisme augmentent. 16

Baisses des forfaits techniques, suppression du modificateur ZLes radiologues en grève contre les coups de rabot tarifaire Abonné

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) appelle les spécialistes à une journée de grève nationale aujourd'hui pour refuser... 3

La surveillance active, une option viable dans les cancers de la prostate localisés

prostate

Deux études observationnelles publiées dans le « JAMA » dressent un tableau complet des effets secondaires associés aux différentes... 2

La CSMF réclame une loi de santé rectificative et détaille son projet politique

ortiz

À un mois du premier tour de la présidentielle, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) a placé le futur président de la Rép... 11

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter