Réquisitions à répétition du Dr Ségu : supplément d’instruction demandé

Réquisitions à répétition du Dr Ségu : supplément d’instruction demandé

04.09.2013
  • 1378306743451309_IMG_109992_HR.jpg

Las des réquisitions à répétition qui lui ont été adressées par le préfet d’Eure-et-Loir (24 depuis janvier 2012), le Dr Serge Ségu, généraliste à Châteaudun, avait mis l’affaire devant le tribunal administratif de sa ville au printemps 2012.

Absence de volontaires non démontrée

Le tribunal, qui devait initialement rendre son verdict le 27 juin, aura pris son temps. Il vient de demander un supplément d’instruction pour pouvoir juger l’affaire en connaissance de cause.

Il demande au préfet de lui transmettre un certain nombre de pièces. Parmi elles, le cahier des charges de la permanence des soins (PDS) du département, le rapport du conseil départemental de l’Ordre sur la base duquel le praticien a été réquisitionné, la liste des médecins volontaires pour la PDS et celle des médecins exemptés.

Selon l’« Écho républicain » qui relate l’affaire, le tribunal estime que le préfet n’a pas pour le moment démontré l’absence ou l’insuffisance de volontaires pour assurer les gardes aux dates où elles ont été imposées au Dr Ségu.

Déclaré comme non-volontaire pour la PDS, ce praticien était réquisitionné à chaque fois qu’un « trou » subsistait dans le tableau de garde départemental.

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
04.09.2013 à 19h32

« Les volontaires assurent des gardes selon un calendrier prévu à l'avance. Il est normal qu'en cas de carence, on réquisitionne plutôt ceux qui n'ont pas fait preuve d'une grande bonne volonté... Cel Lire la suite

Répondre
 
04.09.2013 à 19h24

« Pourquoi continuer à exercer un métier aussi méprisé?
On peut aujourd'hui, vu les revenus moyens d'un médecin généraliste sérieux qui ne tue pas sa vie et sa famille à son travail....gagner autant Lire la suite

Répondre
 
04.09.2013 à 18h47

« La France n'est pas une dictature et les tribunaux administratifs fonctionnent souvent très bien comparés aux juridictions pénales où sans avocat très motivé et très diligent, vous avez des chances Lire la suite

Répondre
 
04.09.2013 à 18h45

« Les conseils de l'Ordre des médecins sont trop souvent, en France, des lieux de pouvoir marqués par un amateurisme dictatorial des élus. Tous les médecins devraient, à mon sens, être reconnaissant Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Antibiorésistance : l'OMS publie la liste des bactéries pour lesquelles la recherche de nouveaux antibiotiques est prioritaire

OMS

Pour mieux lutter contre l'antibiorésistance, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) publie ce lundi une liste des bactéries résistantes... Commenter

Plan maladies rares : les associations en appellent aux présidentiables Abonné

accroche evenement

À moins de 2 mois des présidentielles et à 3 mois et demi des législatives, les 210 associations et acteurs de la recherche, rassemblés dans... Commenter

Place des cliniques dans la présidentielle : la FHP délivre ses bons et mauvais points

fhp

Attentive à la tournure de la campagne électorale où la santé et la protection sociale tiennent une bonne place, la Fédération de... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter