Pénibilité : la CSMF demande la création d’un compte aussi pour les médecins libéraux

Pénibilité : la CSMF demande la création d’un compte aussi pour les médecins libéraux

28.08.2013

Lors de la concertation qu’il a menée avec les syndicats sur la future réforme des retraites, le gouvernement a annoncé la création d’un compte personnel de prévention de la pénibilité à partir de 2015.

Ce compte doit permettre aux salariés de tenir compte de la pénibilité (travail de nuit, positions entraînant des troubles musculo-squelettiques...), et de pouvoir effectuer en fin de carrière, une reconversion professionnelle, travailler à temps partiel ou anticiper son départ à la retraite.

Gardes de nuit, travail debout...

La CSMF souhaite que les médecins libéraux, en cabinet de ville ou exerçant dans les cliniques privées, puissent bénéficier des mêmes dispositions. Selon le syndicat, les praticiens répondent aux critères d’éligibilité à ce dispositif, étant « également confrontés à la pénibilité caractérisée par les gardes de nuit itératives (...), le travail debout pour certaines spécialités médicales, dont celles de bloc opératoire, le stress, et malheureusement parfois, les conditions d’insécurité avec des menaces sur leur intégrité physique ».

Selon la CSMF, il serait « légitime » qu’un compte personnel de prévention de la pénibilité spécifique soit créé pour les médecins libéraux.

CH. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 20 Commentaires
 
29.08.2013 à 15h09

« Syndicats de médecins ; unis !! c'est antinomique… »

Répondre
 
29.08.2013 à 11h55

« La CSMF essaie de se raccrocher aux branches après le scandale de l'avenant 8. »

Répondre
 
29.08.2013 à 10h00

« Une de mes amies avait proposé de suspendre un décibelmètre au-dessus de sa table d'examen ! J'ai personnellement multiplié la durée de mes consultations avec des enfants ou des parents insupportabl Lire la suite

Répondre
 
29.08.2013 à 09h51

« Foutaise, n'importe quoi, et il en existe qui vont croire aux promesses. N'oublions jamais que nous sommes considérés comme des nantis ! »

Répondre
 
29.08.2013 à 09h09

« Et voilà, tout le monde commence à lever le doigt : Et moi ! et moi ! Bien sûr que les libéraux peuvent commencer à rêver. Lorsqu'on comparait, aux 20 H, une infirmière salariée du public à celle du Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La CNAM généralise une plateforme pour lutter contre le renoncement aux soins

revel

Nicolas Revel, directeur général de la caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM) a annoncé ce mardi la généralisation à l'ensemble du... 2

Un chirurgien de l'hôpital de Roubaix soupçonné de violences envers des patients et personnels

roubaix

Le conseil départemental de l'Ordre des médecins (CDOM) du Nord a ouvert une enquête hier, lundi, sur un chirurgien de l'hôpital Victor... Commenter

Des élus bourguignons manifestent pour l'ouverture d'une première année de médecine à Nevers

Une vingtaine d'élus de la Nièvre (Bourgogne-Franche-Comté), dont le président PS du département, Patrice Joly, se sont rassemblés lundi à... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter