Contrôles des ALD : le RSI veut rassurer MG France

Contrôles des ALD : le RSI veut rassurer MG France

25.07.2013

Le Régime social des indépendants (RSI) tente d’apaiser MG France. Le syndicat dénonçait il y a quelques jours la procédure informatique automatisée mise en place par la caisse de Rhône-Alpes pour récupérer des indus.

Le 20 juin, le RSI de Rhône-Alpes a en effet adressé une notification à 259 médecins libéraux exerçant dans les départements du Rhône, de la Loire, de l’Ain et de l’Ardèche pour un montant moyen de 185 euros. Le RSI de Rhône-Alpes a contrôlé le respect des prescriptions de médicaments de l’hypertrophie bénigne de la prostate et de dosages de l’antigène prostatique spécifique, suspectées d’être inscrites à tort dans la partie haute de l’ordonnancier bizone. Or, à aucun moment, ces médecins n’ont eu la possibilité de justifier leurs prescriptions.

La caisse locale affirme avoir reçu un règlement de la part de 24 praticiens pour un montant total de 3 200 euros.

Initiative locale

Dans un courrier qu’il adresse à MG France, le Dr Pascal Perrot, médecin conseil national du RSI, se démarque de l’action du RSI Rhône-Alpes, qui relève selon lui d’une « initiative locale ».

Si des actions de contrôle du respect de l’ordonnancier bizone ont bien été instituées par le RSI au niveau national, elles ne conduisent pas à « des notifications d’indus auprès des médecins », assure le médecin conseil. « Le dispositif mis en place s’appuie sur les référentiels de la Haute autorité de santé (HAS) et a fait l’objet, avant déploiement, d’une phase de test France entière et d’une information des médecins traitants et des patients en ALD ciblés », précise le Dr Perrot dans ce courrier. « Il est rappelé à cette occasion les principes d’utilisation de l’ordonnancier bizone par le médecin traitant qui ne doit mentionner dans la partie haute que les traitements en lien direct avec le traitement de l’ALD ».

Parole à la défense

La caisse nationale du RSI ajoute qu’elle est « particulièrement attachée » au respect de la charte du contrôle de l’activité des professionnels de santé. Elle « proscrit toute notification d’indus sans qu’au préalable le médecin ait eu la possibilité de faire part de ses observations sur les résultats du contrôle qui lui sont présentés. »

Le RSI de Rhône-Alpes a indiqué « étudier » 80 lettres d’observation qu’il a reçues. « Elles pourront, selon les éléments fournis et une analyse complémentaire du dossier, donner lieu à une annulation de l’indu réclamé », conclut le RSI de Rhône-Alpes, visiblement soucieux d’apaiser les esprits.

 CHRISTOPHE GATTUSO
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
26.07.2013 à 02h01

« En tant que libéraux, nous avons vraiment beaucoup de chance, car le RSI est vraiment la plus détestable caisse qui soit... Prenons beaucoup de soins préventifs à l'égard de nous-mêmes, car avec le Lire la suite

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 25.07.2013 à 19h40

« Les caisses veulent casser du médecin libéral, qu'elles en profitent avant que ces derniers disparaissent. »

Répondre
 
26.07.2013 à 06h33

« Les caisses raclent les fonds de tiroirs et nous font subir une pression intolérable ! L'informatisation a bon dos !! »

Répondre
 
25.07.2013 à 18h59

« RSI= racket social institutionnel »

Répondre
 
25.07.2013 à 23h12

« Excellent. Ceci étant dit cela fait au moins 30 ans que nous en sommes avertis du respect des ordonnanciers bizones. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le Dr Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme

Cahuzac

L'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac, qui avait des comptes cachés à l'étranger, a été condamné jeudi à Paris à trois ans de prison... 3

L'espérance de vie en recul en 2015 aux États-Unis, selon les CDC

Longévité

L'espérance de vie des Américains a reculé en 2015, une première depuis 1993 selon un rapport des autorités sanitaires américaines. Un... Commenter

La Guadeloupe inaugure un dispositif d'échocardiographie à distance, une première

Télé-échocardiographie d'île à île

Au CHU de Pointe-à-Pitre, les cardiologues ont le bras long, très long, suffisamment long pour traverser les 30 km de mer qui les séparent... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter