L’Irlande dépénalise l’IVG en cas de danger vital pour la mère

L’Irlande dépénalise l’IVG en cas de danger vital pour la mère

12.07.2013
  • 1373637282447722_IMG_109042_HR.jpg

En Irlande, les femmes auront le droit d’avorter si leur grossesse leur fait courir « un risque réel et substantiel », certifié par les médecins. Cette disposition s’applique également en cas de risque de suicide où l’avis unanime d’un obstétricien et de deux psychiatres est requis. Telles sont les dispositions que prévoit la loi votée par les députés Irlandais ce jeudi soir, à 127 voix pour et 31 voix contre, après une nuit de discussion sur 165 amendements.

Le texte était une promesse du gouvernement d’Enda Kenny (centriste), après la mort en octobre 2012 de Savita Halappanavar, une femme de 31 ans originaire d’Inde, décédée d’une septicémie après s’être vu refuser une interruption volontaire de grossesse (IVG) alors qu’elle faisait une fausse couche à 17 semaines. Dès décembre 2010, la Cour européenne des droits de l’homme avait condamné l’Irlande pour avoir interdit l’avortement à une femme en phase de rémission d’un cancer, qui craignait que sa grossesse n’entraîne une récidive de sa maladie.

Les résistances sont telles, dans cette société très catholique, que le premier ministre avait imposé un vote favorable à sa majorité, ce qui a provoqué l’expulsion de 5 députés. Plus de 35 000 personnes ont manifesté contre la loi samedi dernier à Dublin.

À l’inverse, les associations pro-avortement jugent le texte, qui ne prévoit pas d’IVG dans les cas de viol, d’inceste ou d’anomalie fœtale, trop restrictif.

Selon le ministère britannique de la Santé, 3 982 femmes (soit 11 chaque jour) ont quitté l’Irlande pour l’Angleterre pour subir une IVG en 2012.

L’île de Malte reste le seul pays à proscrire complètement l’IVG.

 C. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du sein : l'INCa et l'ANSM recommandent d'éviter le docétaxel

inca

Dans le prolongement du courrier qui a été adressé aux oncologues le 15 février 2017 l’agence nationale de sécurité du médicament et des... Commenter

Bergerac ouvre un centre de santé et tente d'apaiser les médecins libéraux agacés

bergerac

Est-ce la fin de la pénurie médicale à Bergerac ? En 2016, le départ de plusieurs médecins généralistes libéraux a placé les professionnels... 59

Deux épidémiologies distinctes selon la forme compliquée ou nonL'appendicite aiguë compliquée, une entité (et un traitement) à part Abonné

appendicite

L'appendicite aiguë nécrosée ou perforée ne serait pas l'évolution d'une forme non compliquée non opérée. Selon une étude inédite française... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter