Contre la solitude des personnes âgées, le sourire des équipes MONALISA

Contre la solitude des personnes âgées, le sourire des équipes MONALISA

12.07.2013
  • 1373644405447774_IMG_109059_HR.jpg

En France, l’isolement menace un adulte sur quatre, et 5 millions de personnes sont effectivement seules. Un quart d’entre elles ont plus de 75 ans. « Précarité relationnelle », « isolement social », derrière les termes institutionnels, émerge une demande réelle. Sept Français sur dix reprochent à la puissance publique de n’être pas suffisamment mobilisée aux côtés des associations pour promouvoir la solidarité nationale.

Missionné en décembre 2012, Jean-François Serres, secrétaire général des Petits Frères des pauvres, a rendu ce vendredi ses préconisations pour « une mobilisation nationale contre l’isolement social des âgés » (MONALISA) à Michèle Delaunay, ministre déléguée à l’Autonomie, en présence de Brigitte Ayrault, ambassadrice du projet, de Martin Hirsch, président de l’Agence du service civique et de François Chérèque, inspecteur général des affaires sociales en charge du suivi du plan contre la pauvreté.

Ses propositions s’échelonnent à trois niveaux. Localement, des « équipes citoyennes MONALISA », composées de bénévoles, pourraient aller à la rencontre des personnes seules. Autonome, chaque équipe devra suivre une charte nationale et sera dotée d’un soutien financier d’amorçage. Un référent, salarié ou bénévole, les épaulera, ainsi que les jeunes volontaires du service civique.

Au niveau départemental, l’animation en réseau devrait favoriser l’émergence de nouvelles équipes dans des zones vides de toute initiative solidaire, et permettre d’atteindre des personnes très marginalisées ou recluses.

Enfin, la création d’une association MONALISA et d’un comité national est prévue au printemps 2014 afin d’inscrire la mobilisation dans la durée. Ces instances seront chargées du pilotage national du projet.

Pluralité d’acteurs publics et privés

Au-delà de l’État, MONALISA fait intervenir des associations, des collectivités territoriales, des caisses de retraites primaires et complémentaires, des mutuelles, la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie...Appelées à jouer plusieurs rôles (opérateurs d’équipes, diagnostic, repérage, évaluation, animation des coopérations...), ces parties prenantes devraient aussi abonder financièrement l’association MONALISA, dont les besoins sont évalués entre 1,5 et 2 millions d’euros par an, issus du privé et du public. Des financements ont déjà été demandés auprès de la CNSA et de la direction générale de l’offre de soins. Des discussions sont en cours avec les caisses de retraite.

MONALISA est destinée à s’inscrire dans la loi d’adaptation de la société au vieillissement, prévue à la fin de l’année mais aussi dans les schémas de prévention des agences régionales de santé et dans les missions des comités départementaux des retraités et des personnes âgées (CODERPA).

La concrétisation des premières mesures du rapport de Jean-François Serre devrait intervenir dès septembre 2013.

 COLINE GARRÉ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
15.07.2013 à 10h29

« Notre entreprise a décidé de donner sa journée de solidarité en allant à la rencontre des personnes âgées , afin de redonner du sens et de l'action à cette décision prise en 2004 ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du col de l'utérus : le frottis permet d'éviter 9 cas sur 10

FROTTIS

« Grâce au frottis de dépistage, le cancer du col de l’utérus peut être évité dans 9 cas sur 10 », rappelle l'Institut national du cancer (I... 2

Hamon et Valls, deux candidats qui bousculent les médecins libéraux

hamon valls

Benoît Hamon a créé la surprise ce dimanche en remportant avec 36,3 % des voix le premier tour de la primaire à gauche devant l'ex-Premier... 15

Des files d'attente quatre jours par an pour prendre rendez-vousSous le feu des critiques, un ophtalmo gardois défend sa méthode Abonné

Le Dr Thierry Bangil, ophtalmologue à Pont-Saint-Esprit, organise une fois par trimestre une prise de rendez-vous pour le renouvellement de... 5

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter