Médicaments : 48 boîtes par habitant et par an en 2012, mais un marché en léger recul

Médicaments : 48 boîtes par habitant et par an en 2012, mais un marché en léger recul

10.07.2013
  • 1373453788447218_IMG_108855_HR.jpg

Selon le dernier rapport de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), la consommation de médicaments est restée à un niveau important en 2012, avec en moyenne 48 boîtes par an et par habitant, au même niveau qu’en 2011.

En tête des ventes en officine (en nombre de boîtes), on trouve le paracétamol, la codéine en association, et l’ibuprofène. Viennent ensuite l’amoxicilline, l’acide acétylsalicylique et la lévothyroxine sodique. Globalement, note encore l’agence, les médicaments à prescription médicale obligatoire (PMO) ont représenté 81 % du chiffre d’affaires et 53 % des quantités vendues. De son côté, le marché des médicaments non remboursables se hisse à 9 % des ventes en valeur et 15 % en nombre de boîtes.

La consommation de médicaments en valeur a cependant fléchi de 1,5 % en France en 2012. Le montant total des ventes s’est élevé à 27,2 milliards d’euros (prix fabricants). « Les résultats de 2012 amplifient la tendance observée depuis plusieurs années », note l’ANSM.

L’agence attribue ce recul des ventes aux baisses de prix initiées la même année, et au développement des génériques, dont la consommation a bondi. Celle-ci a représenté 26 % du nombre de boîtes vendues en 2012, contre 23 % l’année précédente.

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
10.07.2013 à 22h18

« Bon alors, on nous parle de quoi là... sont ce des boites de 250g, 500g ou 1 kg ? Humhum... c'est embarrassant... Personnellement en ce qui concerne les lentilles je choisis le poids de la boite en Lire la suite

Répondre
 
12.07.2013 à 17h41

« Ça sera plus facile à cuisiner quand les médocs seront en grande surface... »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
FILLON

François Fillon : « Le gouvernement socialiste a montré son mépris des médecins »

« Pas question de toucher à l'assurance-maladie, et encore moins de la privatiser ». Après des semaines de polémique, le candidat LR à l'élection présidentielle détaille sa contre-attaque sur le terrain de la santé. Il reproche au gouvernement d'avoir voulu imposer aux médecins le tiers payant – dont il supprimera, s'il est élu, le caractère obligatoire. Entretien. 13

À Saint-Lunaire, branle-bas de combat pour remplacer un généraliste

st lunaire

À Saint-Lunaire (Ille-et-Vilaine), station balnéaire près de Dinard, la prochaine saison touristique donne des sueurs froides à la mairie. L... Commenter

Les décotes tarifaires unilatérales ne passent pasLes radiologues prêts au bras de fer avec la CNAM Abonné

radiologue

Furieux de l'entrée en vigueur de nouvelles baisses de tarifs et des forfaits techniques imposées par l'assurance-maladie, les radiologues... 3

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions-1

Après dix mois de débats, une cinquantaine d’évènements réunissant plus de 2 000 personnes et une « importante » concertation sur Internet,... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter