Des informations contradictoires sur la santé de Nelson Mandela

Des informations contradictoires sur la santé de Nelson Mandela

05.07.2013
  • 1373038303446341_IMG_108621_HR.jpg

Hospitalisé depuis le 8 juin dernier pour une rechute d’infection pulmonaire, Nelson Mandela, 94 ans, est toujours « dans un état critique mais stationnaire », selon un communiqué de la présidence sud-africaine. Et d’ajouter : « Les médecins démentent que l’ancien président soit dans un état végétatif ». Toujours selon les informations officielles, l’ancien président bénéficierait « d’une assistance respiratoire. »

Le communiqué de la présidence était censé mettre fin aux rumeurs qui ont suivi la divulgation d’un document judiciaire du 29 juin, établi à la demande d’une partie de la famille de Nelson Mandela pour soutenir la plainte déposée afin d’obtenir le rapatriement des corps de trois enfants du patriarche sud-africain dans le village où ce dernier souhaite être enterré.

Selon le document consulté par l’AFP, Nelson Mandela serait « dans un état végétatif permanent et sous assistance respiratoire ». L’avocat David Smith, qui a rédigé la demande, précise également : « Les médecins ont conseillé à la famille Mandela de débrancher la machine qui le maintient artificiellement en vie. Plutôt que de prolonger ses souffrances, la famille Mandela envisage cette option. » Le document qui n’avait pas vocation à être rendu public, s’achève par ces mots : « Ils attendent d’enterrer leur père et grand-père. »

En attendant...

Depuis le démenti officiel, d’autres voix se sont élevées pour affirmer que l’ex-président était toujours en vie et conscient. Denis Goldberg, un camarade de lutte a affirmé que Nelson Mandela « avait même tenté de bouger les yeux et la bouche » lors d’une visite en début de semaine. Graça Machel, son épouse qui passe de longues heures à son chevet depuis son hospitalisation, a également tenu des propos rassurants. « Cela fait maintenant environ 25 jours que nous sommes à l’hôpital. Même si Madiba n’a pas toujours été bien, il n’a que très peu souffert », a-t-elle indiqué. « Mais il va bien », a-t-elle ajouté.

En attendant, les corps des enfants de Mandela ont regagné le village de Qunu où doit être enterré leur père. Après la plainte de la famille, le tribunal de Mthatha a ordonné à l’aîné des petits-fils de Nelson Mandela, de ramener les dépouilles de son père, sa tante et son oncle à Qunu, qu’il avait unilatéralement transférés en 2011 dans le village natal de Nelson Mandela, Mvezo. Les trois corps ont été exhumés mercredi soir sous le contrôle d’un huissier. Les restes de Makaziwe, morte bébé en 1948, Thembekile tué dans un accident de voiture en 1969 et de Magkatho, décédé du sida en 2005, ont ensuite été transférés à Mthatha. Après avoir été formellement identifiés par un médecin légiste, ils ont été remis en terre à Qunu jeudi après-midi.

 Dr LYDIA ARCHIMÈDE
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 23

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter