Rémunération des pharmaciens : la FSPF s’impatiente

Rémunération des pharmaciens : la FSPF s’impatiente

04.07.2013
  • 1372941045445879_IMG_108476_HR.jpg

Réunie en assemblée extraordinaire, la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) a sonné l’alarme sur la situation des pharmaciens d’officine et le blocage des négociations conventionnelles.

Une pharmacie ferme tous les trois jours, rappelle la FSPF, et la conjoncture économique fait craindre une marge négative pour la fin de l’année. Le syndicat redoute que les négociations avec l’Assurance-maladie, au point mort, s’éternisent. « Il faut du temps, de 9 à 12 mois, entre le moment de décision et l’application, et encore, s’il n’y a pas de retard », insiste Philippe Gaertner, président de la FSPF.

L’assemblée générale du syndicat a confirmé le refus de signer les avenants « génériques » 2013, décision prise à l’unanimité. « Une orientation doit être prise pour éviter le bricolage. Ce qui est proposé n’est pas un nouveau dispositif », ajoute Philippe Gaertner.

La FSPF a réaffirmé sa demande de mise en œuvre immédiate de l’honoraire de dispensation, permettant une réforme de la rémunération de l’officine et l’émergence d’un nouveau modèle économique. Quatre séances de négociations avaient été amorcées, en vain. La FSPF mise sur la relance des négociations le 10 juillet.

 V. M.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 16

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter