Fermeture des hôpitaux : une proposition de loi pour instaurer un moratoire

Fermeture des hôpitaux : une proposition de loi pour instaurer un moratoire

02.07.2013
  • 1372785102445661_IMG_108385_HR.jpg

Les sénateurs du groupe communiste, républicain et citoyen (CRC) ont déposé mardi une proposition de loi pour instaurer un moratoire sur la fermeture des hôpitaux et de leurs services.

« Si rien n’est fait, les fermetures de services, de maternités de proximité ou d’établissements de santé, annoncées ou qui ont déjà eu lieu, auront pour conséquence de fragiliser notre maillage territorial de santé, avec des risques potentiellement importants sur la qualité de l’offre sanitaire et donc sur la santé des populations », écrivent-ils dans un communiqué.

Jusqu’en 2012, estiment les élus, la tarification à l’activité (T2A), la convergence tarifaire et les gels de crédits destinés au financement des missions de service public ont « fragilisé les hôpitaux au bénéfice direct des cliniques commerciales ». L’an passé, ils déplorent « la baisse des tarifs hospitaliers imposés à l’occasion de la dernière loi de financement de la Sécurité sociale ».

30 000 personnels menacés

Réagissant à l’actualité (fermeture de la maternité de Vire, transformation de l’Hôtel-Dieu), les sénateurs s’inquiètent de « la suppression prévisible de 30 000 personnels hospitaliers, alors même que les patients subissent déjà le manque criant de personnels ».

Les élus veulent croire qu’il est possible de voter ce texte « si la gauche se rassemble au Sénat où elle est majoritaire ». Le but : « marquer un changement de cap en matière de politique de santé publique ».

A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 7 Commentaires
 
03.07.2013 à 12h02

« Hallucinant les communistes!
Comme si les cliniques commerciales n'employaient pas des hôtesses d'accueil des infirmières des aide-soignantes des brancardiers... au même titre que l'hôpital public. Lire la suite

Répondre
 
07.07.2013 à 21h30

« Je pensais pas qu'en 2013 il y avait encore des anti-communistes primaires comme au bon vieux temps de la guerre froide... vu qu'il n'y a plus de communistes !
Par contre, il serait bon de s'interro Lire la suite

Répondre
 
03.07.2013 à 11h59

« L'hôpital public est un véritable gouffre pour la sécu, il y a beaucoup d'économies à faire le fléau c'est la CGT. »

Répondre
 
03.07.2013 à 09h26

« Fermons les hôpitaux non rentables, créons un désert médical, mettons-y des esclaves (jeunes médecins sans liberté d’installation) on peut les faire travailler 164 h / semaine sans les payer. »

Répondre
 
02.07.2013 à 22h15

« Faux et archi faux !! Nous sommes une petite maternité avec des anesthésistes, des pédiatres et des obstétriciens qui veulent travailler différemment mais prendre du temps avec l'humain, on ne rappo Lire la suite

Répondre
 
02.07.2013 à 19h15

« Ne mélangeons pas les problèmes, à savoir que si on ferme une petite maternité, c'est avant tout lié à une pénurie de médecins spécialisés (obstétriciens, anesthésistes, pédiatres...) et non à une t Lire la suite

Répondre
 
03.07.2013 à 15h26

« Je tiens néanmoins à vous rappeler, mon cher confrère, que cette pénurie à été au mieux non prévue, et au pire organisé par une classe politique qui gère ce qu'elle ne connait pas (malgré la présenc Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Santé au travail, médiateurs, coaching : comment Touraine veut « soigner les soignants » dans les hôpitaux

touraine

Attendu depuis des mois par la communauté hospitalière, le plan d'action du gouvernement visant à améliorer les conditions de travail des... 7

Vaccination par les pharmaciens, protection maternité : le budget de la Sécu définitivement adopté

vaccin ph

Le Parlement a adopté définitivement ce lundi, par un ultime vote de l'Assemblée nationale, le PLFSS 2017 (projet de loi de financement de... Commenter

Fils de médecins, Macron défend la « révolution » de la santé  Abonné

MACRON

Plutôt qu'un « catalogue d'espoirs déçus », c'est une « vision, un récit, une volonté » que propose Emmanuel Macron dans son ouvrage «... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter