Feu vert pour le suivi des patients sous AVK par les pharmaciens

Feu vert pour le suivi des patients sous AVK par les pharmaciens

28.06.2013
  • 1372423589444614_IMG_108085_HR.jpg

L’arrêté approuvant l’avenant 1 de la convention pharmaceutique, qui organise le suivi par les officinaux des patients sous AVK, a été publié jeudi 27 juin au « Journal officiel », plus d’un an après sa signature.

La mauvaise observance de ces traitements provoque 17 000 hospitalisations par an en France, et 4 000 décès, selon l’assurance-maladie.

La nouveauté du dispositif est que le pharmacien percevront un forfait annuel de 40 euros pour assurer le suivi d’un patient sous AVK à condition de réaliser au moins deux entretiens pharmaceutiques avec chaque patient au cours de l’année civile de référence ou au moins un entretien si l’adhésion intervient dans le second semestre de l’année.

Selon les syndicats, chaque officine pourrait bénéficier de 1 000 à 1 500 euros par an.

Si la mesure était attendue par les pharmaciens, elle a fait couler beaucoup d’encre chez les médecins qui jugent qu’il y a deux poids et deux mesures. « Après avoir affirmé qu’elle ne disposait pas de marges financières pour revaloriser la médecine générale, regrettait à l’époque le Dr Claude Leicher, président de MG France, l’assurance-maladie estime que la surveillance d’une seule ligne de prescription vaut autant que la prise en charge globale d’un patient atteint d’une ALD par le médecin traitant. »

L’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) a publié à l’attention des officinaux un guide de conduite d’entretien des patients sous AVK.

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 25 Commentaires
 
Pascale F Médecin ou Interne 05.07.2013 à 02h54

« Comment contrôler un traitement que l'on ne prescrit JAMAIS ? Quelle expérience ont-ils des AVK ? La couleur de la boite et peut-être l'aspect du comprimé, OUI. Au moins, ils pourront vérifier que l Lire la suite

Répondre
 
01.07.2013 à 00h06

« Que d'incompréhensions malheureuses. Tout d'abord, les pharmaciens n'ont pas envie de jouer au médecin, que ce soit bien clair. Nous n'en n'avons ni les compétences, ni l'envie. (relire plusieurs fo Lire la suite

Répondre
 
29.06.2013 à 18h51

« Bonjour,

Je suis Pharmacien....Biologiste. Du suivi AVK, nous en faisons tous les jours dans nos labos. Je pense qu'on mélange le conseil qu'un pharmacien peut délivrer au sujet de la prise des tra Lire la suite

Répondre
 
29.06.2013 à 12h23

« Encore une fois les commentaires de ces GRANDS médecins ne volent pas haut !
Ça se plaint de ne pas être valorisé à sa juste valeur mais ça refuse que les pharmaciens le soient !
Je suis interne en Lire la suite

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 29.06.2013 à 20h55

« Vous nous avez mal lu ; et c'est votre commentaire qui sent la frustration dès la 1ère phrase. Quant aux hématos et internistes hospitaliers, avec tout le respect que je leur dois, ils n'y connaisse Lire la suite

Répondre
 
DANIEL H Médecin ou Interne 29.06.2013 à 11h40

« Il faut savoir déléguer aux pharmaciens (bac + 6) et autres auxiliaires de santé préalablement formés, les actes que nous avons du mal à réaliser, faute de disponibilité. Surveiller un diabète, une Lire la suite

Répondre
 
29.06.2013 à 22h20

« Bravo, bel exemple de confraternité, enfin. »

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 29.06.2013 à 15h54

« "bac + 6" ça ne veut pas dire grand-chose : à chacun son métier. Quant à faire de la médecine mieux que les médecins : voire... je demande à voir. (consulter votre dictionnaire pour "voir" et "voire Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 21

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter