Réquisitionné... 24 fois, un généraliste non volontaire raconte son ras-le-bol

Réquisitionné... 24 fois, un généraliste non volontaire raconte son ras-le-bol

19.06.2013
  • 1371650938442320_IMG_107420_HR.jpg

Le Dr Serge Ségu, médecin généraliste à Châteaudun (Eure-et-Loir), s’est déclaré non volontaire pour la permanence des soins (PDS) depuis déjà plusieurs années. Ce qui ne l’empêche pas d’avoir été réquisitionné 24 fois depuis janvier 2012... « Il y a une explication à cela, explique-t-il au « Quotidien ». Les responsables de l’association départementale de permanence des soins qui remplissent le tableau laissent des "trous" correspondant aux gardes que j’aurais dû faire si j’avais été volontaire ». Résultat, le préfet le réquisitionne à chaque trou du tableau, étant le seul non volontaire du secteur de Châteaudun.

Vigilance limitée

En tant que médecin réquisitionné, le Dr Ségu n’a pas droit aux 50 euros d’astreinte que payent en moyenne les caisses primaires pour une tranche de quatre heures de garde, et se contente donc de la rémunération des actes majorés.

Le mois dernier, Serge Ségu a adressé un courrier au préfet pour se plaindre de ce « traitement de faveur ».

« La réquisition qui devrait être une mesure d’exception est devenue systématique à mon encontre, déplore-t-il. Depuis janvier 2012, je suis le seul et unique médecin réquisitionné sur le secteur ». Il souligne aussi qu’après 17 heures de veille, « l’homme a un degré de vigilance égal à celui d’une personne ayant un gramme d’alcool dans le sang », ce qui fait courir selon lui des risques aux patients venant consulter aux horaires de PDS.

Le préfet lui a répondu... Il rappelle que les textes prévoient que sont réquisitionnables tous les généralistes libéraux qui ne sont pas exemptés, et qu’il s’adresse en priorité aux médecins qui n’assurent pas régulièrement des gardes. Le préfet lui donne également deux conseils. Soit de fermer son cabinet au lendemain d’une réquisition, soit de se porter volontaire...

Plainte

Le Dr Ségu apprécie très modérément le premier conseil : il travaille en moyenne 57 heures par semaine hors gardes et estime que « l’exercice de la médecine générale rend économiquement impossible la fermeture du cabinet au lendemain d’une garde ». Il rappelle aussi qu’un médecin urgentiste ne travaille pas plus de 48 heures par semaine, gardes comprises, et qu’il bénéficie d’un repos compensateur au lendemain d’une garde. Les départs à la retraite vont s’accentuer dans les prochaines années, met en garde le praticien. « Si le non-volontariat n’est pas respecté, il est très clair que cela ne va pas encourager les installations en libéral dans les zones à faible densité médicale ».

Lassé par ces réquisitions à répétition, le Dr Ségu a intenté une action devant le tribunal administratif de Châteaudun. Le jugement sera rendu le jeudi 27 juin. « Si vous n’êtes pas volontaire pour la permanence des soins, ne vous installez pas en Eure-et-Loir, ce droit n’y est pas respecté », conclut-il.

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 42 Commentaires
 
Scared Médecin ou Interne 22.06.2013 à 20h50

« Pourquoi ne vous portez vous pas volontaire?
Vous seriez plus tranquille,et assumeriez les gardes comme vos
Confrères?
Cet état de fait est du à l'article 77 du CDM.
Ce qui faisait alors demander au Lire la suite

Répondre
 
24.06.2013 à 20h49

« Dans ce cas pourquoi la législation tolère le non volontariat. C'est un abus, une facilité et effectivement la démographie aidant, on va dans le mur. Les jeunes générations ne veulent plus sacrifie Lire la suite

Répondre
 
24.06.2013 à 00h23

« Je ne vois pas ce que d'éventuels "poncifs judéo-chrétiens" viennent faire là-dedans; et quant à lire les autres commentaires il est facile de comprendre pourquoi cette profession est destinée à ava Lire la suite

Répondre
 
22.06.2013 à 12h56

« Le harcèlement légal existe-il donc ? »

Répondre
 
21.06.2013 à 10h13

« Il y a 10 ans, nous débutions la grève des gardes, ce qui a amené au système actuel, et considérablement allégé notre charge de travail, (au prix de la petite contrainte de l'astreinte, sachant que Lire la suite

Répondre
 
24.06.2013 à 20h51

« Bonne idée que les préfets fournissent les moyens de déplacement du médecin ; ça lui évitera le risque d'avp après avoir travaillé ! »

Répondre
 
23.06.2013 à 09h24

« Rien n'oblige le médecin à avoir une voiture en état de marche le jour de la réquisition!
Le préfet pourra toujours lui envoyer son chauffeur pour les visites... »

Répondre
 
21.06.2013 à 08h33

« Ne pourrait-il pas devenir MOP si c'est un bon moyen d'échapper aux gardes ou s'il est âgé finir sa vie professionnelle dans un lieu de haute densité en MG pour minorer le nombre de gardes. »

Répondre
 
20.06.2013 à 19h06

« Conclusion : une solution faire de la politique, et se mettre bien avec les PRÉFETS ET LA GENDARMERIE question de stratégie. ILS ont intérêt à nous ménager car tôt ou tard, ils auront besoin de nous Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le programme santé de Fillon trouble (aussi) Les Républicains

Fillon

Y a-t-il quelque chose qui cloche dans le programme santé de François Fillon ? Ses très proches jurent que non mais, au sein des... 6

Bisphénol A, PCB... les femmes enceintes très exposées en France

femme enceinte exposition perturbateur endocrinien

Plus de 70 % de taux d'exposition au bisphénol A, 99,6 % d'exposition à au moins un phtalate, 100 % d'exposition aux pyréthrinoïdes... les... Commenter

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?-1

Un membre du cabinet de la ministre de la santé Marisol Touraine est pressenti au poste de directeur général adjoint du prestigieux centre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter