Réseaux de soins : le Sénat auditionne les complémentaires, les médecins protestent

Réseaux de soins : le Sénat auditionne les complémentaires, les médecins protestent

18.06.2013
  • 1371563472441950_IMG_107331_HR.jpg

Après son adoption en première lecture par l’Assemblée nationale, la très polémique proposition de loi (PPL) Leroux refait parler d’elle au Sénat.

La commission des affaires sociales de la Haute Assemblée organise mercredi 19 juin une table ronde sur ce texte relatif à la création de réseaux de soins mutualistes.

Y seront auditionnés (à huis clos) la Fédération nationale de la mutualité française (FNMF, 500 organismes, 38 millions d’assurés), la Fédération nationale indépendante des mutuelles (FNIM, 30 organismes, 1,5 million d’assurés), les institutions de prévoyance (CTIP, 48 organismes, 13 millions d’assurés) et la Fédération française des assurances (FFSA, 240 entreprises). Les médecins, eux, ne sont pas conviés.

Liberté de choix et d’exercice

Très remontés, trois syndicats de médecins (FMF, spécialistes du BLOC et « pigeons » de l’UFML) et les cliniques privées (FHP-MCO, spécialisées en médecine, chirurgie, obstétrique) y voient une tentative pour « redessine[r] le paysage des soins de demain […] dans le dos des professionnels de santé ».

« À l’automne 2012, la même commission à l’Assemblée nationale auditionnait 57 personnes, rappellent praticiens et cliniques, amers. À l’exception de représentants des dentistes et des opticiens, aucun représentant de médecins ni d’établissement n’était auditionné ! Or tous les praticiens libéraux et tous les établissements hospitaliers sont pleinement concernés. »

Selon eux, la proposition de loi sur les réseaux mutualistes « signe la fin de la liberté de choix du patient, […] de la liberté d’exercice du praticien et celui de l’établissement qui se verront soumis à un cahier des charges échappant à toutes les instances de régulation et de gestion publiques, puisque produit par la mutuelle ».

Pour remédier à ce « déni de démocratie », les quatre syndicats réclament une « audition des représentants des médecins en urgence et en premier lieu ».

La PPL Leroux devrait être examinée en juillet par les sénateurs.

 ANNE BAYLE-INIGUEZ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 12 Commentaires
 
JEROME M Médecin ou Interne 19.06.2013 à 08h07

« Explication en video de la position du Senat par l'UFML
https://www.youtube.com/watch?v=3e3dN1HoD1E&feature=youtube_gdata_player »

Répondre
 
Loïc D Médecin ou Interne 18.06.2013 à 21h36

« Les mutuelles ont déjà commencé le système de réseau tout simplement en refusant de payer l'avance des soins quand vous allez dans une clinique privée (qui ne leur appartient pas) ;
la clinique doit Lire la suite

Répondre
 
18.06.2013 à 20h50

« Ils sont en train de vendre la santé aux mutuelles en échange d'un financement de campagne!!!! Dans l'indifférence générale et le silence des médias qui sont au service du pouvoir.Nous ne sommes plu Lire la suite

Répondre
 
21.06.2013 à 15h33

« Tout à fait vrai! Passez du temps en consultation pour expliquer et faire chasser aux prochaines élections cette bedaine boufite; à défaut, la rue parlera. »

Répondre
 
18.06.2013 à 20h43

« Oui et oui, méfions-nous des socialistes. Le cannabis est autorisé "en prescription médicale", les fessées et claques seront punies !!! Je suis pédiatre et sais ce que éduquer positivement veut dir Lire la suite

Répondre
 
18.06.2013 à 20h30

« Le clientélisme et l'antisarkosisme semblent être les seuls inspirateurs de la politique socialiste. Où va finir la France ? »

Répondre
 
19.06.2013 à 09h44

« Que de gentils commentaires ! On nous prend pour des idiots depuis trente ans, notre intérêt social et la valeur de notre travail sont grattés jusqu'à l'os avec le soutien de nos syndicats croupions Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Temps de travail non respecté : les internes de Marseille mettent en demeure l'AP-HM

aphm

Le Syndicat autonome des internes des hôpitaux de Marseille (SAIHM) a sommé, ce lundi 16 janvier, l'Assistance publique-Hôpitaux de... 3

Légalisation du cannabis : non pour Valls et Montebourg, oui pour les autres candidats à la primaire à gauche

cannabis

Les sept candidats à la primaire de la gauche ont exprimé leurs diverses positions au sujet du cannabis lors du deuxième débat télévisé, le... 1

Appel à témoignagesTiers payant obligatoire : ça coince ou pas, vos retours d’expérience ?

1/3

Les médecins n’ont plus le choix. L’obligation du tiers payant sur la part remboursée par la Sécurité sociale est devenue effective le 1er... 34

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter