L’EFS mobilise pour la Journée mondiale des donneurs de sang

L’EFS mobilise pour la Journée mondiale des donneurs de sang

05.06.2013
  • 1370445830438703_IMG_106520_HR.jpg

Le 14 juin aura lieu la 10e édition de la Journée Mondiale des Donneurs de Sang. La France a été désignée pays hôte de l’événement par l’OMS. Et l’Établissement français du sang, organisateur de l’événement, espère sensibiliser et accueillir de nombreux nouveaux donneurs à cette occasion.

Cette journée d’information et de sensibilisation a pour objectif de remercier les donneurs de sang, mais aussi d’en recruter de nouveaux, en ciblant la population des jeunes. En 2012, 28 % des donneurs étaient âgés de 18 à 24 ans. Cette cible représente un potentiel important. L’objectif est de mobiliser davantage le monde étudiant avec des collectes dans les campus, les universités, les lycées. Et une présence incitative de l’EFS sur les réseaux sociaux.

L’EFS souhaite aussi augmenter la fréquence des dons des donneurs fidèles pour atteindre une moyenne de 2 dons par an et par donneur au lieu de 1,82 don par an par donneur.

Attention à demain

Il n’y a pas de manque au niveau des besoins, le stock est satisfaisant, mais attention à demain. Le besoin en France croît régulièrement, de 1 à 3 % par an depuis 2004 (+ 29 % entre 2002 et 2012). « Cette évolution est liée au vieillissement de la population, mais aussi au fait que l’on traite de plus en plus de pathologies lourdes », explique le Dr Rémi Courbil (directeur médical de l’EFS).

Ainsi, le 14 juin va être l’occasion de réaliser de grandes collectes qui vont permettre de renforcer les réserves avant la période estivale. Plus de 200 collectes événementielles sont organisées en France et dans les DOM-TOM. Les 153 sites fixes de l’EFS vont être parés de couleurs afin d’inciter au don. Le 14 juin 2012 plus de 21 000 dons ont été collectés. Un record à battre.

« La transfusion sanguine est capable de répondre aux besoins, qui sont d’environ 10 000 dons par jour, avec environ 1 million de malades traités chaque année. Mais des incertitudes peuvent peser sur un approvisionnement régulier. » En la matière, nous sommes à flux tendu. L’approvisionnement doit être soigneusement géré étant donné que nous avons affaire à des produits labiles de durée de vie très limitée. Les plaquettes ont une durée de vie de 5 jours et les globules rouges ne sont pas conservés plus de 15 jours.

Exclusion pour comportement sexuel

Il existe toujours une contre-indication à la collecte pour une partie de la population, exclue pour des raisons médicales ou de comportement sexuel. Les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes restent exclus du don depuis une circulaire de 1983, confirmée en 2009. Pour la ministre de la Santé Marisol Touraine, les conditions ne sont pas encore réunies pour lever cette interdiction. Elle a été assouplie en Angleterre (autorisation après un an d’abstinence) ou au Canada (5 ans d’abstinence).

Par ailleurs, l’EFS organise le 14 juin à l’UNESCO un colloque international sur les enjeux de la transfusion sanguine dans le monde, sur le thème général de : « Éthique et autosuffisance. » Le don est gouverné en France par des valeurs éthiques : don bénévole et anonyme. Ce qui est garant de la sécurité des produits sanguins labiles (sincérité des candidats…). Seuls 60 pays ont un système transfusionnel fondé sur un don non rémunéré. Un des enjeux à l’échelle internationale est de résoudre le problème des inégalités. Près de 50 % des dons sont collectés dans les pays à revenu élevé, ces derniers ne représentant que 15 % de la population mondiale.

 Dr BÉATRICE VUAILLE
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
odile m Médecin ou Interne 05.06.2013 à 20h24

« Tant que les prélèvements se feront aux heures de SS, il manquera des donneurs, qui ne sont disponibles que les soirs et les WE. Encore une inadéquation (voire une inadapatation) française. »

Répondre
 
06.06.2013 à 06h49

« Ce sont souvent les non donneurs qui Donnent ce prétexte pour ne pas donner. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Calomniée mais confortée, l'interne Sabrina Ali Benali s'explique

Sabrina Ali Benali

Sa vidéo postée sur Facebook le 11 janvier a été vue 11 millions de fois. Un record. L’interne Sabrina Ali Benali y interpelle la ministre... 26

Arnaud Montebourg : « La mutuelle d'État à 10 euros n'entraînera aucune complication pour les médecins » Abonné

montebourg

L'ancien ministre veut améliorer la couverture santé des patients précaires. Entretien. 5

L’Allemagne autorise la prescription et le remboursement du cannabis à des fins médicales

cannabis

Les députés allemands ont donné leur feu vert, ce jeudi, à la prescription médicale du cannabis, mais aussi à sa délivrance en pharmacie et... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter