La vente sur Internet des médicaments sans ordonnance encadrée « dans quelques jours »

La vente sur Internet des médicaments sans ordonnance encadrée « dans quelques jours »

04.06.2013

L’arrêté qui doit encadrer la vente sur Internet des médicaments sans ordonnance va être publié dans les tout prochains jours, a déclaré ce mardi 4 juin Marisol Touraine sur BFMTV.

La ministre de la Santé a réaffirmé en revanche que « seuls des sites qui correspondent à des pharmacies physiques auront le droit de vendre des médicaments sur Internet (sans ordonnance, NDLR), c’est-à-dire que vous devrez pouvoir aller dans la pharmacie récupérer vos médicaments ou avoir un conseil », a déclaré Mme Touraine.

Lutter contre les traffics

« Cela représente environ 4 000 médicaments », a précisé Marisol Touraine. La ministre a justifié ce choix pour « éviter les contrefaçons et lutter contre les trafics » mais aussi pour « rassurer » les Français.

Le gouvernement souhaitait limiter la liste des produits susceptibles d’être vendus en ligne à environ 450 médicaments « vendus devant le comptoir. » Le Conseil d’État puis l’Autorité de la concurrence ont estimé que le projet d’arrêté était trop restrictif et ont préconisé que la vente soit élargie à l’ensemble des médicaments non soumis à prescription médicale.

 AVEC AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 16

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 11

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter