La première salle à moindres risques sera implantée à Paris 10e

La première salle à moindres risques sera implantée à Paris 10e

31.05.2013
  • Salle de shoot

Après plusieurs mois d’incertitude, la salle de shoot qui doit voir le jour à Paris, la première en France, a enfin un lieu d’implantation près de la gare du Nord, dans une zone relativement dépourvue d’habitations. La SNCF a mis à la disposition de la ville de Paris, pour trois ans, un terrain situé au 39 boulevard de la Chapelle, dans le 10e arrondissement au nord-est de Paris.

Le site, en contrebas du boulevard, non loin des voies ferrées et du métro aérien, est actuellement occupé par un parking d’une quinzaine de places et un petit bâtiment préfabriqué. Un autre bâtiment préfabriqué d’environ 200 mètres carrés y sera construit à la place pour accueillir une vingtaine de toxicomanes en même temps et entre 100 à 150 par jour.


Agrandir le plan

La salle sera gérée par l’association Gaia-Paris et devrait ouvrir sept jours sur sept. Le Conseil de Paris examinera le dépôt du permis de construire le 8 juillet prochain. Le maire du Xe arrondissement, Rémi Féraud, espère ouvrir la salle à l’automne. Il voulait qu’elle se situe « dans le quartier gare du Nord-hôpital Lariboisière », où se concentrent de nombreux toxicomanes de rue précarisés, à qui elle est destinée.

La consommation de drogues est effectuée sous supervision de personnels de santé. Une des objectifs est de réduire les troubles à l’ordre public. Le gouvernement avait donné son feu vert à cette expérimentation au mois de février dernier, malgré les protestations de plusieurs associations.

 Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
vieux

Grippe : premières leçons d'une épidémie précoce Abonné

L'arrivée précoce de la grippe a surpris les professionnels de santé et les hôpitaux. Le virus A(H3N2) circulant touche en majorité les personnes âgées. D'aucuns évoquent déjà l'épidémie de l'hiver 2014/2015 où une surmortalité record avait été observée avec un excès de 18 300 décès. Le Pr Bruno Lina estime qu'il ne s'agit pas d'une « réplique de 2014 ». De plus, la souche circulante est une... 2

Grippe : l'Ordre réclame la vaccination obligatoire des médecins

bouet voeux

Le Conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM) est favorable à une vaccination obligatoire des praticiens contre la grippe, et plus... 88

Bilan en demi-teinte des expérimentations d'alternatives à la PACES

paces

Les alternatives à la première année commune aux études de santé (PACES) expérimentées depuis deux ans dans dix facultés ont entraîné une... 1

Jean-Luc Bennahmias (UDE) : « Il faut reconnaître des médecines différentes » Abonné

Jean-Luc Bennahmias (UDE) : « Il faut reconnaître des médecines différentes »-1

Candidat à la primaire sous les couleurs de l'Union des démocrates et écologistes (UDE), Jean-Luc Bennahmias veut désengorger les urgences... 3

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter