Assurance-maladie : le Comité d’alerte optimiste sur le respect de l’ONDAM 2013

Assurance-maladie : le Comité d’alerte optimiste sur le respect de l’ONDAM 2013

31.05.2013

Le Comité d’alerte sur l’évolution des dépenses d’assurance-maladie vient de rendre son 2e avis pour 2013, et se dit une nouvelle fois confiant sur le respect de l’Objectif national de dépenses d’assurance-maladie (ONDAM) pour 2013. Il juge donc qu’il n’y a pas lieu de mettre en œuvre la procédure d’alerte.

500 millions d’économie

La sous-exécution de l’ONDAM 2012 n’est pas pour rien dans cette appréciation. 830 millions d’euros ont été économisés l’année dernière par rapport à l’objectif fixé, notamment grâce à la bonne tenue des soins de ville. Dans l’hypothèse où l’objectif 2013 serait respecté (2,7 % pour l’ensemble, 2,6 % pour les soins de ville), les dépenses pourraient être inférieures de 500 millions d’euros aux prévisions.

Le Comité d’alerte reste cependant prudent. Il rappelle qu’une longue épidémie de grippe dans les premiers mois de 2013 a occasionné un surcroît de dépenses estimé à un peu plus de 100 millions d’euros. Il évoque également le risque d’un nouveau dépassement sur les dépenses de soins à l’étranger.

Sur ces bases, l’institution table sur « un montant de dépenses inférieur de 200 millions d’euros à l’objectif ».

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 01.06.2013 à 01h16

« Alors, quand augmente-ton le C ?? mais je rêve... »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 16

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter